MIIL Saint-Barnabé (22) : des lignes de granulation et des machines durables

A LA UNE

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Fondée en 1984 par Jean-Yves Boullier, un normand qui s’était installé en Basse-Bretagne, MIIL (Montages Installations industrielles loudéaciennes) est installée non pas à Loudéac… mais à Saint-Barnabé dans les Côtes d’Armor. L’entreprise construit des lignes de granulation – pour la fabrication des aliments du bétail, les engrais, la transformation du bois en granulés…

Forte de 20 salariés et toujours familiale – c’est le fils du fondateur qui la dirige maintenant – elle a aussi une activité de maintenance, de débouchage et de rectification des lignes de granulation assurée par GBO à Crulai, près de l’Aigle (Orne). Il s’agit d’un ex-fournisseur de l’entreprise en galets et autres pièces détachées de presses, tamiseurs, broyeurs…

L’entreprise aménage aussi des fosses vrac respectueuses de l’environnement, tous types de chaudronneries, réalise des pièces sur plan, fournit des pièces détachées (filières, roulements, coquilles pour galets de presse, accessoires pour filtration, consommables…)

Le chiffre d’affaires se fait exclusivement en France, « pas d’export », nous explique-t-on au SPACE. « On importe des déssécheurs et des refroidisseurs des Pays-Bas, et des presses d’Allemagne et des Pays-Bas, plus personne en France n’en fabrique ». L’entreprise vend surtout dans l’Ouest, un peu dans le Midi, l’Est et le sud-est.

Elle conçoit aussi des machines sur mesure. « On a fait une machine d’extraction de sucre pour la sucrerie d’Erstein en Alsace, qui tourne depuis dix ans comme une horloge. On n’a vendu aucune pièce détachée en dix ans. On a seulement remplacé les pneus qu’on n’avait pas fourni ». Solide, efficace, durable : en un mot, breton.

LB

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Régionales 2021 : le grand débat d’entre-deux-tours en Pays de la Loire

Les électeurs sont appelés à voter pour leur président de région ce dimanche 27 juin, à l'occasion du second...

Logements étudiants : le point sur le marché locatif en Bretagne administrative avant la rentrée 2021

Dans l'optique de la rentrée de septembre 2021, la recherche de logements étudiants est un sujet d'actualité pour une...

Articles liés