La plateforme Les Cartons – se meubler dans les logements qui se vident – a été lancée en 2018 par deux entrepreneuses bretonnes. L’objectif ? Apporter un peu de sang frais et d’idées nouvelles concernant la vente de meubles d’occasion.

Derrière ce lancement, la volonté de deux femmes créatrices : Manon Le Padellec, de Brest et de Céline Taillard, de Morlaix. Le but du site ? Permettre aux gens de faire des achats de meubles en seconde main, en faisant des affaires et de façon simplifiée.

L’achat et la vente de meubles de seconde main sont en effet souvent source de contraintes.

– Côté acheteur, les sites pour trouver ce que l’on cherche se multiplient et cela n’est pas toujours évident de trouver la bonne affaire, en toute confiance.

– Côté vendeur, ce sont des annonces à mettre en ligne qui se multiplient si l’on vend plusieurs meubles, et gérer les demandes et les visites de potentiels acheteurs est souvent un casse-tête.

La plateforme créée par deux bretonnes Les Cartons est le vide-dressing du meuble, elle permet une nouvelle expérience d’achat de meubles de seconde main. Les Cartons répond à une vraie demande et offre un mode de consommation du meuble repensé.

Acheter et vendre ses meubles, bien souvent un casse-tête

L’achat et la vente de meubles d’occasion se sont démocratisés face à la prise de conscience de modes de consommation plus durables notamment. Vous voulez vendre ou acheter un fauteuil club vintage ? Un lit ? Une armoire ? C’est peut être un site Internet fait pour vous.

Alors que selon des études récentes, 63% des Français déclareraient déposer leurs meubles usagés en déchetteri, faire de lʼachat et la vente de mobilier dʼoccasion entre particuliers un véritable jeu dʼenfant parait être une bonne idée, suivant le principe du vide-appart.

Qu’est-ce qu’un vide-appart ?

« Cʼest repenser la logique des petites annonces en créant, non pas une annonce par objet que lʼon vend, mais une annonce par logement que lʼon vide. Le vendeur vient ensuite étiqueter virtuellement les meubles quʼil souhaite vendre directement sur les photos et crée ainsi une véritable boutique en ligne. Les acheteurs nʼont plus quʼà se balader de vide-appart en vide-appart pour chiner un ou plusieurs meubles. » expliquent les conceptrices.

Le fonctionnement de la plateforme

Du côté du vendeur qui souhaite vendre un canapé, un lit, un frigo ou bien même les trois, il suffit de créer un vide-appart sur Les Cartons. Comme une boutique en ligne, le vide-appart met en valeur tout le mobilier que l’on souhaite vendre. Enfin les personnes âgées qui partent en maison de retraite laissent aussi à leurs proches la charge de leur mobilier. Les Cartons permet notamment de mettre à la vente l’intégralité des meubles, sans poster plusieurs annonces et devoir gérer les demandes, les visites…

L’acheteur peut de son côté se promener de vide-appart en vide-appart virtuellement et se meubler d’occasion de façon agréable, facile et à petits prix.

Une chose est certaine, l’entreprise semble bien fonctionner, et séduire une communauté de plus en plus nombreuse, comme en témoignent les nombreux groupes facebook, ville par ville, consacrés à l’entreprise.

Tout cela est bien le signe que les bretonnes ont toujours une idée d’avance !

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019 dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine