Une conférence se déroulera à Morlaix, vendredi 25 avril sur le thème : comment la France a tué ses villes ?

Le conférencier, Olivier Razemon, est un journaliste du Monde, spécialisé dans les questions de mobilité. Il est l’auteur en 2016  d’un livre remarqué sur le commerce urbain : Comment la France a tué ses villes. Depuis, la situation continue d’évoluer et pas pour le mieux. La conférence permettra de faire le point.

Le commerce urbain est au cœur des affrontements économiques depuis des décennies : grandes surfaces périphériques contre centres-ville, internet contre commerces en dur, petites villes contre métropoles. Cela est maintenant bien connu.

L’évolution la plus récente est plus difficile à percevoir : Procos, fédération de 300 enseignes commerciales, publiait chaque année le taux de vacances des commerces par ville, un outil statistique essentiel pour mesurer le phénomène : Procos a cessé de le publier en 2019. Mais Olivier Razemon discerne, notamment dans les petites villes, une extension de la crise à la grande distribution. Crise qui risque de s’approfondir puisque les ouvertures continuent d’être plus dynamiques que l’évolution de la consommation.

Au-delà des constats, Olivier Razemon propose des modèles d’urbanisme assurant la prospérité du commerce urbain : il met en avant par exemple Strasbourg. Reste à savoir si ce qui vaut pour une métropole est transposable à la France Gilet jaune des petites villes.

Conférence vendredi 25 avril 2019, à 20 h 30, Amphithéâtre de l’IUT. Gratuit, réservation obligatoire.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V