La FoodTech à la française : des innovations qui régalent

pain

En France et dans le monde le secteur de la FoodTech est en pleine croissance et de nombreuses startups s’engouffrent dans cette brèche tournée vers l’alimentation de demain.

La FoodTech qu’est ce que c’est ?

FoodTech, amalgame de « food » (nourriture en anglais) et « tech » est un nouveau mot pour désigner l’ensemble des entrepreneurs et des startups qui innovent dans le secteur alimentaire en utilisant la technologie. Cela couvre un vaste champ, qui va de la production à la distribution de ce que l’on mange aujourd’hui et de ce que l’on mangera demain.

FoodTech : près de 500 startups en France

Le secteur du FoodTech est en pleine ascension au niveau mondial et les Français (startups, PME, grands groupes, chercheurs, institutionnels) entendent bien participer au mouvement. Encore à la traîne au niveau européen il y a deux ans, l’Hexagone rattrape son retard. On recense aujourd’hui près de 500 startups dans la FoodTech. L’institut d’études Xerfi estime que son chiffre d’affaires va être multiplié par 5 entre 2016 et 2020.

La FoodTech : des solutions pour mieux se nourrir

Pourquoi un tel engouement pour la FoodTech ? C’est d’abord une affaire de changement de mentalités, et de nouveaux besoins. Pour être en meilleure santé chacun veut mieux se nourrir, et de façon plus intelligente. La nouvelle tendance est de consommer frais, local et d’encourager les producteurs et les petits commerçants de proximité. On cherche aussi à se faciliter la vie. La FoodTech regroupe plusieurs branches. Le Foodservice (qui réinvente la restauration) est l’une de celle où un certain nombre de startups rivalisent pour développer des applis originales. Certaines proposent par exemple des kits de préparation de repas que l’on se fait livrer à domicile.

Des machines à distribuer des baguettes et des pizzas

Pour remédier à la fermeture des boulangeries en milieu rural une société lorraine développe des distributeurs de baguettes fraîches. Les machines, qui cuisent le pain à la demande, sont la propriété de boulangers installés dans une autre ville ou village. Ils se chargent eux-mêmes de les approvisionner en pâte fraîche. Lorsqu’un consommateur désire une baguette il l’indique à la machine qui, en 15 secondes finit de la cuire. Alors que de nombreux villages ne bénéficient plus des tournées des camionnettes de livraison, les habitants trouvent là une occasion unique de se procurer le même pain que chez le boulanger.

Toujours dans la perspective de proposer des produits frais et artisanaux, il existe également des machines distribuant des pizzas fraîches, gérées à distance par leur propriétaire. En trois minutes on obtient la pizza de son choix, soit chaude, soit froide. Le nouveau concept connaît un développement rapide en Angleterre et sur le territoire français.

Autre tendance de la FoodTech : la Foodscience

« Nourrir la planète en 2050 » est une autre tendance de la FoodTech à l’heure où le réchauffement climatique, la diminution des ressources naturelles et l’augmentation de la population soulèvent beaucoup de questions. De nombreuses startups développent de nouveaux produits dans le domaine des protéines végétales et les préparations à base de soja envahissent le marché. Certaines entreprises misent quant à elles sur les insectes pour remplacer le bœuf ou le poulet. Autant d’innovations passionnantes appelées à accompagner nos changements de vie et de modes de consommation.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS