L’allemand Pascal Ackermann (Bora) double la mise et remporte la 5ème étape du Tour d’Italie après avoir déjà remporté la 2ème.

Une cinquième étape du Giro qui s’est courue entre Frascati et Terracina (140 kilomètres) dans des conditions dantesques eu égard de la pluie qui a touché l’Italie et la région hier.  Ackermann a remporté le sprint devant le Colombien Fernando Gaviria (UAE-Emirates), puis le Français Arnaud Démare. Viviani, que l’on pressentait favori, n’a pas pu réellement disputer le sprint.

A noter le fait de course majeur de la journée : l’abandon de Tom Dumoulin, blessé au genou depuis la veille. Un favori s’en va.

Ce jeudi, aura lieu l’étape la plus longue du Giro 2019 (238 km), entre Cassino et San Giovanni Rotondo. Un parcours avec notamment, à 18km de l’arrivée, la montée de Coppa Casarinelle (15 km à 4,4 %), et un final en faux-plat montant.