Carhaix. 5 individus braquent un bar, agressent le patron, avant d’être interpellés

A LA UNE

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Un livre sur les trois épurations dans l’armée française entre 1940 et 1966 [Interview]

André Bourachot et Henri Ortholan sont deux officiers de l’armée de terre, un général en 2ème section et un...

En marge du festival des Vieilles Charrues , samedi 20 juillet au matin, tôt, un bar de Carhaix a été braqué par cinq individus, et le patron du bar violemment agressé. 5 interpellations ont eu lieu dans la foulée dimanche matin, grâce à une efficace opération de gendarmerie.

Les 5 individus, sans scrupules, n’ont pas hésité à agresser, à l’arme blanche, le patron de l’établissement, pour pouvoir repartir avec la caisse du bar – et avec une somme importante, week-end de Vieilles charrues oblige.

C’est ensuite dimanche 21 juillet, dans la rue principale de Carhaix, à côté du bar braqué, qu’a été menée l’opération de gendarmerie. Une opération permise grâce à une enquête rapide, poussée, et qui a bénéficié notamment de l’amateurisme total des petites frappes s’étant livrés à cette violente agression. Les individus sont actuellement en garde à vue.

Parmi ces petites frappes, un des agresseurs a tenté de fuir en sautant par la fenêtre lors des interpellations. Il s’est grièvement blessé  dans sa chute, aux jambes. « On ne va pas pleurer » nous glisse un riverain en ce lundi matin. « Dans certains pays, le patron aurait pu se faire justice lui même sans être inquiété…mais ici en France, il faut se laisser agresser, braquer, frapper…en attendant que la Justice fasse son travail ensuite, quand elle le fait…»

On est pas au Far West répliqueront les opposants à la légitime défense. En effet. Nous sommes simplement à l’Ouest, dans un pays où les braquages, et les violentes agressions se multiplient un peu partout, y compris dans la ruralité….parfois au détriment des libertés des citoyens de ce pays.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Natalité en crise : pas de baby-boom spécial Covid

Au sommaire : Actualités des parents : pas de baby-boom spécial Covid Consommation : anniversaire pour vos enfants, pourquoi...

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, elle rêve de décrocher un titre de championne de France

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, la guingampaise Sandra Morcet va enfin pouvoir disputer son combat pour le titre de...

Articles liés

Afrique du Sud : attaqués par balles, des convoyeurs de fonds échappent à un braquage [Vidéo]

Deux convoyeurs de fonds ont fait preuve d’un incroyable sang-froid pour échapper à une violente tentative de braquage le 22 avril à Pretoria. Comme...

Décédé en 2014 aux urgences de Carhaix, sa famille demande réparation

Le drame se passe le 27 décembre 2014. Un homme est admis aux urgences de Carhaix, souffrant de douleurs thoraciques fortes. Aucun diagnostic n'est...

Vieilles charrues : les demandes de remboursement des billets sont ouvertes

Les billets du week-end (vendredi, samedi et dimanche) ainsi que les pass 3 jours achetés pour l'édition 2020 des Vieilles Charrues, initialement reportée à...

Confinement. Les habitants de Brest, Morlaix et Carhaix invités à répondre à une étude sur leur consommation d’alcool

Dans le cadre du Dry January, opération commerciale américaine (mais aussi sanitaire) placée sous le signe du sans alcool pendant un mois, le CHRU...