Qu’elle soit androgénique ou diffuse, précoce ou tardive, localisée ou non, la perte de cheveux est toujours très mal vécue par celui qui la subit. A la fois symboles de force, de santé et de séduction, les cheveux se veulent le reflet de la personnalité, le miroir du bien-être. Autant dire que lorsqu’ils viennent à tomber par poignée, le moral s’en voit sérieusement affecté… Pourtant, des solutions existent, de plus en plus efficaces, de moins en moins invasives !

La calvitie en chiffre

En France, la calvitie touche quelques 10 millions d’hommes et près de 2 millions de femmes, soit près d’une personne sur trois, tous âges confondus.

Chez les hommes, la prévalence évolue en corrélation directe avec l’âge, ainsi : 20% des hommes aux alentours de 20 ans présentent un début de calvitie, 30 % à la trentaine, 40% des quarantenaires et 50% des quinqua. Enfin, 80% des hommes de plus de 70 ans sont touchés par le phénomène.

D’après une récente étude statistique américaine, pour 9 hommes atteints de calvitie sur 10, la perte de cheveux est au premier rang de leurs préoccupations ! Des chiffres qui en disent long sur l’incidence de la perte de cheveux et son impact sur le moral.

Les causes

Les causes de la perte de cheveux sont multiples et variées mais il est essentiel de les identifier pour mieux pouvoir les combattre. La calvitie peut être héréditaire (de loin la plus fréquente), hormonale (post-partum ou lors de la ménopause chez la femme) ou encore liée à une mauvaise hygiène de vie (tabac, mauvais sommeil, alimentation déséquilibrée, carences …).

Les solutions douces

Entre la solution chirurgicale (extrême) et la tonte totale des cheveux (radicale) il existe de nombreuses alternatives douces et simples pour enrayer le phénomène ou le camoufler.

  • Les soins : il existe de nombreuses lotions en vente en pharmacie. Les plus efficaces contiennent de l’Aminexil (pour ralentir la chute) ou du Minixidil (pour faciliter la repousse). Privilégiez les shampoings doux et évitez les shampoings pour cheveux gras qui risquent d’aggraver le phénomène.
  • Les gestes qui sauvent : évitez la friction du crâne lors du lavage des cheveux, préférez un massage doux par mobilisation du cuir chevelu. Limitez les traitements agressifs (permanente, coloration, lissage …) et utilisez des brosses douces qui ne tirent pas les cheveux.
  • Hygiène de vie : Un bon sommeil, une vie saine (attention au tabac !), une alimentation équilibrée, riche en produits frais et pauvre en aliments ultra-transformés, sont essentiels pour arborer une chevelure saine et fournie !
  • Le camouflage : casquette, chapeau, foulard ? Efficaces pour cacher un crâne clairsemé, mais contre-productifs à long terme puisqu’ils peuvent accélérer le processus de calvitie par traction ou tension du cheveu. Autre alternative camouflage : le maquillage capillaire, sous forme de poudre qui enrobe le cheveu, lui donnant plus de volume et de densité. Il en existe un grand nombre dans le commerce mais tous ne sont pas aussi efficaces et respectueux du cuir chevelu. Veillez à choisir des produits formulés à partir de kératine 100% naturelle comme la poudre de cheveux Densitee. Leur rendu est naturel et très efficace pour masquer un cuir chevelu clairsemé !

La calvitie n’est plus une fatalité à laquelle on doit se résigner ou que l’on doit subir jour après jour. De nombreuses solutions existent, en amont pour la prévenir et, en aval pour la freiner, la camoufler et même la traiter.

Crédit photo : DR
[
cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine