Nouvelle-Zélande. Le procès de Brenton Tarrant reporté pour cause de Ramadan ?

A LA UNE

Le procès de Brenton Tarrant, accusé d’avoir tué 51 personnes dans deux mosquées néo-zélandaises, pourrait être reporté de plusieurs semaines afin de ne pas coïncider avec le Ramadan.

Brenton Tarrant : procès reporté

Le procès de Brenton Tarrant devait commencer le 3 mai 2020 dans la ville de Christchurch, où des musulmans ont été tués il y a cinq mois lors de la prière du vendredi. Mais, lors d’une audience en date du 15 août où l’accusé n’était pas présent, la justice néo-zélandaise a annoncé que la date du procès en question pourrait être reportée à la fin de ce même mois de mai 2020. La raison de ce changement fait suite aux souhaits des survivants et des familles des victimes, lesquelles ont demandé à ce que la comparution de Brenton Tarrant devant un tribunal n’ait pas lieu pendant le Ramadan. En 2020, ce dernier doit débuter le 24 avril et se terminer le 24 mai.

Par ailleurs, les avocats de l’accusé ont quant à eux réclamé un déplacement du procès de Christchurch à Auckland. Une ville où Brenton Tarrant est détenu dans une prison de haute sécurité. Le juge Cameron Mander prévoit d’entendre les arguments en faveur du changement de lieu lors de la prochaine audience le 3 octobre 2019.

L’accusé privé de courrier en prison

Ce possible report intervient tandis que l’Australien de 28 ans a déjà fait parlé de lui ces derniers jours. Inculpé de 92 chefs d’accusation, notamment pour acte terroriste, meurtres et tentatives de meurtre, il a plaidé non coupable. Et vient de rédiger une lettre depuis sa cellule qui s’est retrouvée sur la toile, et plus précisément sur le forum EndChan, prolongation du 8chan récemment fermé. Un document manuscrit de six pages adressé à l’un de ses correspondants russes. Celui-ci lui aurait fait parvenir des timbres au préalable pour expédier le sulfureux courrier.

Face au scandale provoqué, le ministre néo-zélandais des services pénitentiaires Kelvin Davis a été contraint de faire profil bas en indiquant que le courrier n’aurait jamais dû quitter la prison. Depuis, Brenton Tarrant a dorénavant interdiction d’envoyer mais aussi de recevoir du courrier.

Entre autres réactions, celle de la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, qui a par ailleur juré de ne jamais prononcer le nom de Tarrant pour ne pas lui faire de publicité : « Cet individu ne doit pas pouvoir partager son message haineux depuis sa cellule. »

Brenton Tarrant
Jacinda Ardern. Source : France 24

Crédit photos : Wikimedia Commons (CC/Natecull)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Covid : le retour des restrictions ? – Le JT de TVLibertés du vendredi 3 décembre 2021 [Vidéo]

À la Une du journal de TVLibertés du vendredi 3 décembre 2021, retour sur les réjouissances liées au Covid-19....

La Croatie sentinelle de l’Occident, The Hungarian Way of Strategy, Les mots celtes clandestins, Légendes de Bretagne, Arnaud Démarre : la sélection littéraire hebdo

La Croatie sentinelle de l'Occident, The Hungarian Way of Strategy, Les mots celtes clandestins, Légendes de Bretagne, Arnaud Démarre...

Articles liés