Les Corsaires attirent les foules ! L’équipe nantaise de hockey sur glace réalise un début de saison mitigé au sein du deuxième échelon  du championnat de France avec quatre succès en onze rencontres, lui donnant pour l’heure une 9ème place au classement général.

La saison avait pourtant bien commencé avec deux succès et un nul après trois journées, plus une victoire écrasante 10-2 à Poitiers en Coupe de France, mais l’automne a refroidit les Nantais qui ont enchaîné six défaites depuis le 30 octobre. Des défaites qui, c’est à noter, ont été subies face à des prétendants aux playoffs voire à la montée et actuellement tous situés dans les huit premières places.

Si la réussite sportive n’est pas vraiment au rendez-vous, un réel engouement accompagne les hockeyeurs bretons puisque trois des matchs disputés à domicile, à la patinoire du Petit Port, se sont joués à guichets fermés, soit devant 1 000 spectateurs. Une donnée saluée comme il se doit par la page Facebook officielle du club, d’autant plus lorsque l’on sait que la ville n’a connu la Ligue Magnus, l’élite du hockey hexagonal, que durant deux petites saisons, entre 1992 et 1994.

L’on est évidemment loin des chiffres de la NHL (le championnat professionnel Nord-Américain) ou même du Stade de la Beaujoire, dont l’affluence moyenne est de 26 000 spectateurs lors des matchs de football du FC Nantes, mais ceux enregistrés par la billetterie des Corsaires démontrent un réel intérêt.

Hockey sur glace + Métal : un cocktail viril !

En plus des curieux qui viennent découvrir ce sport, les hockeyeurs jouissent d’une bonne réputation. Loin du « star système » et des caprices, virils et combatifs, ils peuvent rapidement devenir des modèles, notamment pour les plus jeunes.

Après avoir conclu un partenariat avec le Hellfest en 2017, les Corsaires ont par ailleurs dévoilé un « hymne » dans un style Métal en février dernier.

Le championnat se poursuit tout l’hiver et les playoffs auront lieu au printemps. S’y qualifier est l’objectif du club mais il faudra pour cela enrayer la spirale négative.

Il est d’ores et déjà possible de se procurer des places pour l’un des chocs de la saison, le derby de Bretagne contre les Albatros de Brest qui aura lieu le samedi 14 décembre à 18 heures.

L’équipe brestoise est actuellement en grande difficulté puisqu’elle est lanterne rouge et n’affiche que deux victoires au compteur.

Crédit photo : Page Facebook officielle Corsaires de Nantes
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine