Un porte-monnaie bitcoin en orbite autour de la Terre

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Jeudi, 9 décembre, un porte-monnaie électronique construit par les développeurs de SpaceChain s’est envolé vers la stratosphère à bord d’une fusée Falcon 9.

Lorsqu’il est arrivé à la Station spatiale internationale, le « porte-monnaie » de 1 kg, semblable à un Wallet bitcoin Luno et représentant une fraction minime de la charge utile de 2 600 kg de la mission SpaceX, est devenu le premier nœud bitcoin actif de l’ISS. Pour SpaceChain, ce lancement est un pas en avant dans sa mission de construction d’une infrastructure robuste et décentralisée de blockchains, bien au-dessus de la Terre. Le portefeuille sera hors de la juridiction de n’importe quel pays – et bien au-dessus de la portée de n’importe quel piratage physique de matériel.

Révolutionner la sécurité

SpaceChain considère ces nœuds comme un moyen radicalement nouveau de sécuriser les transactions crypto-électroniques. Il s’agit du troisième lancement de l’entreprise qui existe depuis trois ans et du premier depuis le sol américain. Les deux autres lancements ont été réalisés depuis la Chine.

Le porte-monnaie électronique jouera un tout petit mais important rôle dans cet objectif à long terme, a déclaré à Zee Zheng, PDG et co-fondateur de SpaceChain. Une fois que les astronautes à bord de l’ISS l’auront installé, le nœud fonctionnera pendant environ un an, ce qui permettra de sécuriser les transactions à signatures multiples grâce aux données de l’ISS.

Ce lancement avait été le point de convergence à plein temps des 23 collaborateurs de l’entreprise durant la majeure partie de 2019 et c’était un événement marquant qu’ils visaient depuis leur première présentation, il y a 18 mois.

Un an de travail à temps plein

Ce lancement avait été le point de convergence à plein temps des 23 collaborateurs de l’entreprise durant la majeure partie de 2019 et c’était un événement marquant qu’ils visaient depuis leur première présentation, il y a 18 mois.

« Nous y avons consacré toutes les ressources de l’entreprise » a déclaré Zheng. SpaceChain a refusé d’indiquer le montant de l’espace de charge utile et les coûts de recherche et développement. Ils ont passé un contrat avec Nanoracks, dont Jeffrey Manber, PDG, est également conseiller SpaceChain. CE nouveau modèle est fondamentalement différent des deux autres nœuds que SpaceChain a mis en orbite : « Pour nous, c’est un peu délicat car il n’est pas possible de tester de matériel dans l’espace, donc même pour installer notre propre logiciel, nous avons dû faire des changements majeurs » rajoute le PDG.

Construire un porte-monnaie électronique pour l’espace était une chose ; le rendre conforme aux normes d’utilisation de l’ISS était quelque chose de radicalement différent. Le protocole open source de SpaceChain a dû être validé par la NASA et adapté à l’architecture unique de la station.

Zheng a souligné que la présence de Jeff Garzik au poste de directeur technique en chef de SpaceChain a aidé à cet égard. Garzik a été l’un des premiers développeurs du bitcoin et il a supervisé les travaux de SpaceChain pour mettre au point le logiciel qui sera intégré à l’ISS. Garzik pensait déjà à la blockchain spatiale avant même la création de SpaceChain.

Dans les dix prochaines années, SpaceChain a pour objectif de déployer un réseau de satellites dédiés qui communiqueront entre eux et exploiteront une infrastructure de blockchains beaucoup plus importante que le seul wallet de l’ISS.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

Articles liés

Bitcoin révolution : quels avis ?

Les systèmes automatisés de trading sont actuellement sollicités par la majorité des traders pour la valeur ajoutée qu’ils apportent au processus de trading. Basé...

Tokénisation de l’économie. Comment se préparer au choc technologique ?

Un des grands débats sur les cryptos monnaie est de savoir si Bitcoin peut être le protocole qui aura réponse à tout où s’il...

Le bitcoin, c’est l’avenir, et il se joue maintenant. Avec Sébastien Gouspillou

Sébastien Gouspillou, invité de la chaine Grand Angle explique son parcours dans l'industrie du mining pour Bitcoin. Rapidement, grâce son œil d'entrepreneur et grâce à...

Investissement en bitcoins. Un guide étape par étape pour les débutants

Vous souhaiter pénétrer dans le monde du bitcoin ? Nous allons tenter de vous faire connaître toute la procédure qui vous conduit à savoir...