Françoise Dolto défendait la pédophilie « consentante ». Inceste et psychanalyse.

Françoise Dolto a, dans plusieurs documents, défendu la pédophilie « consentante ». Portée au pinacle par l’Éducation Nationale, qui en a fait la référence absolue en terme de psychologie de l’enfant, cette psychanalyste prétendait même qu’à partir du moment où le gamin (de n’importe quel âge visiblement) était mis au courant qu’il pouvait refuser une relation pédophile, celui-ci en devenait complice si il se laissait faire !

https://www.youtube.com/watch?v=GvoaBuSN7VU&feature=emb_title

Comme si un enfant pouvait naturellement avoir l’ascendant psychologique sur un adulte…

En France, le nombre d’établissements baptisés « Françoise Dolto » se compte par centaines. Si la justice et l’éducation sexuelle « officielle » se basent sur ces délires (séniles ?), on comprend mieux pourquoi les pédophiles sont si peu condamnés en France…

Téléchargez  le dossier « Les enfants en morceau », publié dans « Choisir la cause des femmes », N°44, septembre-octobre-novembre 1979

Voir un extrait du Canard Enchainé de cette semaine :

Ne pas hésiter à jeter cela aux visages des personnels de l’Education nationale qui ont vos enfants entre les mains et qui tenteraient de vous expliquer les bienfaits de la pédagogie Dolto à l’école…

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !