Hongrie. Orban : « Nous menons une guerre sur deux fronts, celui de la migration et celui du coronavirus »

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

S’exprimant sur la situation des coronavirus en Hongrie dans l’émission matinale de Kossuth Rádió, « Good morning, Hungary« , le Premier ministre Viktor Orbán a déclaré qu’il existait quatre conditions préalables pour gérer efficacement la menace des coronavirus.

Premièrement, le besoin de personnel. « Nous en avons assez ; l’État est prêt à mobiliser la quantité nécessaire de professionnels de la santé pour stopper l’épidémie », a déclaré le Premier ministre Orbán, ajoutant qu’il avait ordonné la fabrication et l’achat de la deuxième condition préalable : des outils. Troisièmement, le besoin de ressources financières. Selon le Premier ministre, « la lutte contre le coronavirus n’aura pas d’obstacles financiers », car il s’agit de vies humaines.

Enfin, pour garder le virus sous contrôle, la Hongrie aura besoin de discipline et de courage.

« Il y a des rapports optimistes qui disent que le virus s’est arrêté en Chine, mais ils sont faux », a déclaré le Premier ministre Orbán, avertissant qu’il ne faut pas croire l’illusion que cela va s’arrêter dans quelques semaines ou quelques mois : « Nous devons prendre en compte le fait que nos vies vont changer par rapport à ce qu’elles étaient avant. »

En Chine, le nombre de cas augmente depuis cinq à six mois, et il faudra encore quelques mois avant qu’il ne disparaisse enfin, a déclaré M. Orbán. Selon le Premier ministre, nous devons nous préparer à la même chose en Europe.

Parlant de l’impact de la pandémie sur l’économie, le Premier ministre a déclaré que « nous devrons faire face à de graves conséquences« . Le gouvernement travaille donc sur des plans d’action distincts pour la protection de l’économie dans les différents secteurs de la Hongrie.

Bien que l’état de l’économie soit important, le Premier ministre Orbán a déclaré : « ici et maintenant, les vies humaines passent avant tout ; la prévention est essentielle pour maintenir le nombre de victimes et d’infections au plus bas niveau possible ».

Commentant le « lien « évident «  entre la propagation du coronavirus et la migration, le Premier ministre Orbán a déclaré que « nous menons une guerre sur deux fronts » : Un front s’appelle la migration, et l’autre appartient au coronavirus« . La Hongrie n’a laissé entrer personne avant, nous ne commencerons pas à le faire maintenant, a confirmé le Premier ministre.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Le Fer pour relier nos territoires. Un film en faveur de la réouverture de la ligne Saint-Brieuc / Auray.

Le collectif Centre-Bretagne en train pour la réouverture de la ligne Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) reliant Auray (Morbihan) via Loudéac et Pontivy vient de mettre en ligne sur...

Semaine de l’Agriculture : le programme en Côtes d’Armor et Finistère

Du 13 au 24 mai prochains, se déroulera partout en France la Semaine de l'Agriculture Française. De nombreuses actions,...

Articles liés

Mutants, variants, recombinants, médicaments : L’ARN polymérase du SARS-CoV-2 au centre des débats

Mutants, variants, recombinants, médicaments : L’ARN polymérase du SARS-CoV-2 au centre des débats Avec Bruno Canard, Directeur de Recherche CNRS - AFMB Campus de Luminy. https://www.youtube.com/watch?v=2TgfYYJMQow Crédit...

Hongrie. Viktor Orbán veut soutenir rock et pop patriotes pour en faire un « ciment d’identité »

En Hongrie, le gouvernement de Victor Orbán a décidé de soutenir financièrement le rock et la pop hongrois afin de promouvoir la culture nationale...

Saint Piran. Des hongrois ont célébré le saint patron de Cornouailles

Voici une histoire insolite : à l'occasion de la Saint-Piran, que l'on fête le 5 mars, des Hongrois passionnés de Cornouailles ont célébré cette...

Eric Zemmour : « Viktor Orbán défend davantage l’Europe en luttant contre l’invasion du sud que la Commission européenne, qui est ouverte à l’immigration…»

Eric Zemmour : « Viktor Orbán défend davantage l’Europe en luttant contre l’invasion du sud que la Commission européenne, qui est ouverte à l’immigration…» Face...