Automobile. Un délai supplémentaire de 3 mois pour le contrôle technique

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Le contrôle technique automobile est lui aussi impacté par le confinement. En cas de dépassement de la date limite, pas d’inquiétude toutefois : le gouvernement a accordé un délai de tolérance de 3 mois pour les véhicules légers.

Un contrôle technique perturbé

Si les automobilistes français ont une liberté de déplacement restreinte depuis le 17 mars dernier, certains sont aussi confrontés à une autre problématique : comment faire si la date limite de validité de son contrôle technique est dépassée ? D’autant plus que certaines catégories de la population continuent de rouler, qu’il s’agisse des livreurs aux transports en commun en passant par les particuliers devant se rendre au travail.

Tout d’abord, malgré une autorisation d’ouverture accordée aux centres de contrôle technique durant le confinement, la plupart d’entre eux ont préféré fermer leurs portes. Principalement du fait que la mise en place des mesures sanitaires nécessaires et conditionnant ces ouvertures était très compliquée pour les gérants de ces centres, laissant courir le risque d’une contamination au Covid-19 pour les employés.

Tolérance de 3 mois pour les véhicules légers

Mais que les particuliers se rassurent en cas de contrôle technique de leur véhicule désormais obsolète. Le 23 mars dernier, la ministre de la Transition écologique et solidaire Élisabeth Borne et le secrétaire d’État chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari ont annoncé une tolérance de 3 mois pour les délais du contrôle technique et des contre-visites des véhicules légers. Pour les véhicules lourds, c’est une tolérance de 15 jours concernant les délais du contrôle technique qui a été accordée.

Rappelons que passés ces délais, le contrevenant s’expose à une amende forfaitaire de 135 euros, minorée à 90. En cas de majoration, il devra s’acquitter cette fois de 375 euros, sans perte de points toutefois. En outre, le véhicule peut être immobilisé par les forces de l’ordre jusqu’à ce que la visite technique ait été effectuée, une fiche de circulation provisoire étant alors remise au conducteur.

Quant à la périodicité du contrôle technique à réaliser, dans le cas d’un véhicule neuf, le premier sera à effectuer dans les 6 mois précédent le 4ème anniversaire de la première mise en circulation. Par la suite, un contrôle technique tous les deux ans est exigé. Un timbre indiquant alors la validité de ce dernier doit être apposé par le contrôleur sur le certificat d’immatriculation. De même qu’une vignette sur le pare-brise indiquant également la validité du contrôle, sans toutefois en constituer légalement une preuve.

AK

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Voyager en train pour pas cher en Europe ? C’est possible

La fin de l’état d’urgence en Espagne rétablit la liberté de déplacement entre les régions, et coïncide avec la...

Marion Maréchal : les confidences d’une patriote

Marion Maréchal parle rarement d'elle, de son parcours, de sa personnalité. Pour Livre Noir elle s'est exceptionnellement prêtée à...

Articles liés

Déconfinement : Mensonges et trahisons

Au programme du JT TV LIbertés du 28 avril 2021, retour sur la dernière manipulation de l’exécutif autour du Covid-19. Alors qu'Emmanuel Macron doit...

Décentralisation du covid-19 et dépassements parisiens [L’Agora]

Fermeture des écoles, obligation du télétravail, liberté de déplacement pendant le week-end de Pâques : si le gouvernement avait voulu pousser les Parisiens à partir...

Covid : vacciner n’est pas libérer

Dans l’actualité ce soir, un mythe s’effondre. Le Conseil d’Etat a débouté la requête d’un octogénaire. Il réclamait un retour à la liberté de...

Covid : Veulent-ils nous confiner à vie ?

Au programme ce soir, la pression pour reconfiner intégralement la France est toujours à son comble. Les indicateurs se succèdent et s’enchaînent pour faire boucler...