C’est une libération incompréhensible pour la famille de Marin. Ce jeune homme agressé sauvagement à Lyon en novembre 2016, est sous le choc en apprenant que la demande de liberté conditionnelle de son agresseur a été acceptée par la justice. Initialement condamné à sept ans et demi de prison en 2018, il va donc retrouver sa liberté. Le parquet va toutefois faire appel de cette décision.

Voici la réaction de Philippe Bilger.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine