5 choses à savoir sur les grades de l’armée de Terre

A LA UNE

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

Les grades ne se sont pas toujours appelés ainsi. Avant la Révolution française, ils étaient nommés « charges » et étaient achetés ou octroyés par le roi presque exclusivement à des membres de la noblesse. En 1789 émerge l’idée que l’armée doit se transformer en même temps que la société selon les principes des Lumières. Une loi de 1791 abolit les privilèges de la noblesse en ce domaine.

Peut désormais accéder aux grades et à l’avancement tout soldat ayant assez d’ancienneté et de mérite. Le grade d’adjudant-chef n’existait pas avant 1912. Cette création visait à améliorer la situation d’un adjudant que l’on n’était pas sûr de faire passer sous-lieutenant. Certains postes lui sont interdits, mais une réforme de 1945 supprime ces restrictions. Les codes couleurs des galons sont nombreux. On peut distinguer les armes blanches et jaunes.

Les armes blanches concernent les unités héritières des régiments de cavalerie. On distingue également les couleurs de fond : noir pour le génie, bleu marine pour les troupes de Marine, et blanc pour l’artillerie de montagne ; des couleurs de liserés comme le bleu ciel pour les transmissions, le garance pour l’infanterie, le vert foncé pour les chars de combat, ou encore l’orange pour les chasseurs parachutistes.

Les galons d’épaule ont changé de taille lors de la Première Guerre mondiale. Avec l’apparition d’armes permettant une meilleure visée, tel le fusil à lunette, les chefs, cibles stratégiques, deviennent trop visibles et vulnérables.

Dès la fin de 1914, les galons portés sur le bas des manches n’ont plus que 12mm d’épaisseur pour 35mm de longueur. Il n’est plus question pour le chef de se faire tuer à l’avant de ses troupes pour la gloire, mais de mener ses hommes jusqu’à la réussite de la mission.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Primaire du PS : une Espagnole contre un Breton ?

Devenir candidate socialiste à l’élection présidentielle de 2022 sans avoir d’efforts particuliers à faire aurait bien arrangé Anne hidalgo...

Coteaux et fourchettes : toute les saveurs de la cuisine méditerranéenne

Planté au milieu d’un océan de vignes – on est au cœur des côtes du Rhône sud, au pied...

Articles liés

Armée. Quand robots et élèves officiers s’entraînent ensemble sur le camp militaire de Coëtquidan

Pendant deux jours, 80 élèves officiers de l’EMIA (école militaire interarmes) ont manœuvré avec des alliés inattendus : les robots Spot, Nerva, Barracuda, Optio...