Génération identitaire, Ballades irlandaises, Anne de Bretagne, Les guerrières, De Gaulle sous le casque : la sélection littéraire de la semaine

A LA UNE

Génération identitaire, Ballades irlandaises, Anne de Bretagne, Les guerrières, De Gaulle sous le casque : voici avec quelques jours de retard la sélection littéraire de la semaine.

Génération identitaire

Voici un livre sorti en 2014 mais assez méconnu en France car édité par l’excellente maison plutôt anglophone « Arktos » dont nous avons déjà chroniqué plusieurs ouvrages ici.

La négation du droit des peuples européens de conserver leur patrimoine, leur histoire et mème leur patrie est devenue une partie intégrante de la culture moderne occidentale. L’immigration de masse, une propagande sélective et diffamante, ainsi qu’un barrage constant de culture de consommation perverse – ou, au mieux, inutile – contribuent à la transformation de l’Europe en une non-entité. Sa population native se constitue principalement d’individus atomisés, sans aucun sens apparent de but ou de direction, toujours plus victimisés par un système politique qui ne démontre aucun intérêt pour le peuple qu’il gouverne. Il y a plusieurs théories sur la façon dont cela débuta, mais la révolte de mai 1968 fut certainement d’une importance capitale dans la création de la situation d’autodestruction dans laquelle l’Europe postmoderne d’aujourd’hui est plongée. Mais ceci n’est pas un livre d’histoire. Ce livre n’est pas centré sur la façon dont les choses sont arrivées, sur ce qui peut et doit être fait de façon plus importante, sur qui va le faire. Après la trahison des pseudo-élites académiques, journalistiques et politiques, et la complaisance d’une génération entière d’Européens qui ont créé cette situation, il incombe aux jeunes, les premières victimes du déraillement de la société moderne, de renverser la vapeur.

Dans Génération identitaire, l’activiste Markus Willinger présente sa vision de l’idéologie du mouvement identitaire en 41 courts et incisifs chapitres. Willinger présente une image claire comme de l’eau de roche de ce qui s’est mal passé et indique la direction vers laquelle nous devrions nous tourner pour nos solutions. Puisant dans les sphères de la politique radicale et de la philosophie existentielle, Génération identitaire explique de façon succincte, quoique poétique, ce que les jeunes Européens doivent ou devraient dire aux représentants corrompus des structures sociales décrépies qui dominent notre continent. Ce n’est pas un manifeste, c’est une déclaration de guerre.

Génération identitaire – Markus Willinger – Arktos – 13 dollars (à commander ici).

Les guerrières

Entre 2020 et 2030, un islam radical impose, sans trop de difficultés face à la complicité ou à la mollesse de dirigeants, la charia en Europe, puis en Amérique du Nord. L’Occident tombe en esclavage. Le reste du monde, pour rester libre, se protège sur terre par une barrière physique, électronique et militarisée infranchissable, et en mer par de gigantesques champs de mines. Il place les suspects en centres fermés, comme avaient été parqués les Japonais d’Amérique un siècle plus tôt.

Toute rébellion contre la soumission devient pure folie.

Pourtant, des décennies plus tard, du plus profond d’une forêt bretonne, quatre jeunes adolescentes font le serment totalement fou de consacrer leur vie à rendre au monde sa liberté. Et si rien n’est irréalisable, avec de la ténacité, de l’intelligence, et parfois de sérieuses entorses à la bienpensance, quand la Providence est au rendez-vous de l’Histoire, tout redevient possible autour de quelques familles combattantes.

Roman de la reconquête, à laquelle rien ne résiste, ce récit est aussi celui de la vraie liberté.

Bernard Gantois est né à Maubeuge en 1944. Polytechnicien et ingénieur civil des Ponts et Chaussées, il a effectué toute sa carrière au service de la RATP. Il est l’auteur de La Saga des Louis et Le Mirage des valeurs de la République chez Via Romana, et d’une Lettre ouverte au pape François publiée aux Éditions de Chiré en 2017.

Les guerrières – Bernard Gantois – Via Romana – 24 €

Bal(l)ades irlandaises

À qui demanderait : « Pourquoi l Irlande ? Et pourquoi, cette promenade sentimentale alors qu’il y a déjà tant (et peut-être trop) de livres sur le sujet ? », on aurait envie de répondre : « Pourquoi l’Irlande ? Parce que… » Et sans doute parce que l’Irlande est une île derrière une île, comme le disait Bernard Shaw. Parce que ceux qui aiment la Verte Erin ont attrapé une incurable et douce hibernophilie dont Pierre Joannon, à qui rien de ce qui est irlandais n’est étranger, écrit : « Les symptômes en sont divers et variés à l’image des personnalités qu’elles révèlent dans leurs plus secrets retranchements. Au point que l’on pourrait ainsi paraphraser un adage célèbre : dis-moi quelle est ton Irlande, je te dirais qui tu es. » Il circule beaucoup de clichés sur l’Irlande ? C’est vrai. Mais qui oserait prétendre que les clichés ne sont aussi, parfois, d’excellents révélateurs ? C’est vrai qu’on ne parle pas de l’Irlande « comme ça », « en passant », « histoire de »… On en parle avec respect, avec amour, avec dévotion. Les hommes y sont debout. Les femmes y sont belles. Pour le reste ? Citons l’exergue du Journal irlandais de Heinrich Böll : « Cette Irlande existe, mais celui qui, s’y rendant, ne la trouverait pas, n’aurait bien entendu aucun droit de recours contre l’auteur. »

Bal(l)ades irlandaises – Petit guide sentimental à l’Eire libre – Alain Sanders – Atelier Fol’fer – 22 €

De Gaulle sous le casque

Le récit haletant d’une brève mais violente période de la vie du général de Gaulle qui, du 28 mai au 5 juin 1940, résista aux Allemands sur la Somme à la tête de cinq cents chars.

À partir du 28 mai 1940, la 4ème division cuirassée du colonel de Gaulle participe à l’offensive d’Abbeville, sur la Somme, qu’elle mène jusqu’à l’épuisement. Le 5 juin, le général (à titre provisoire) de Gaulle devenait sous-secrétaire d’État à la Guerre et à la Défense nationale. C’est cette brève, mais violente période de sa vie qui est ici mise en lumière. Pour y parvenir, l’auteur a mené une enquête minutieuse en France et en Allemagne afin de regrouper les rares textes contemporains et de recueillir plusieurs centaines de témoignages, tant auprès de ceux qui servaient avec de Gaulle qu’auprès de l’ennemi. Vif, contrasté, rapide, surprenant, ce récit nous emporte des centres de décision au terrain, du PC même du Général à celui de son adversaire. L’image qui se dégage est celle d’un chef solitaire et énergique, mais aussi celle d’un homme sourd à tout conseil, jaloux de son autorité, plus attaché aux données stratégiques de la guerre qu’aux conditions imposées du combat.
Un ouvrage original, sans complaisance, dont les informations sont puisées aux meilleures sources.

Henri de Wailly a publié plusieurs ouvrages dont Le Coup de faux. Assassinat d’une ville (Abbeville 1940), Weygand, de Gaulle et quelques autres et Crécy, autopsie d’une bataille.

De Gaulle sous le casque – Henri de Wailly – Perrin – 25 €

Anne de Bretagne

Anne, fille du duc François II de Bretagne, est née en 1477 à Nantes. Elle succède à son père en 1488 à l’âge de 11 ans. Alors qu’elle avait été mariée par procuration à un archiduc d’Autriche, elle est contrainte d’épouser le roi de France Charles VIII qui vient d’envahir son duché. À la mort de ce dernier, elle épousera son successeur Louis XII et sera ainsi reine de France pour la deuxième fois. Mais avant ce second mariage, Anne négocia l’indépendance de la Bretagne dont elle demeurera la duchesse jusqu’à sa mort à Blois en 1514. Frédéric Morvan nous raconte la vie de cette reine au caractère fort, à la fine intelligence politique autour de laquelle se développera une cour raffinée encourageant un renouveau des arts.

Pour en savoir plus sur cet ouvrage, lire l’interview que nous avait accordée Frédéric Morvan.

Anne de Bretagne – Frédéric Morvan – Gisserot – 8 €.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Irlande – La frontière de la discorde

Retour sur les huit cents ans de conflit qui opposent deux Irlandes, déchirées par la question de l’indépendance. Une...

Musik Breizh. Une histoire de la musique bretonne en vidéo

Voici ci dessous une histoire de la musique bretonne en vidéo https://www.youtube.com/watch?v=EktcXeTDaRI https://www.youtube.com/watch?v=jDOPk6KavkA https://www.youtube.com/watch?v=bzT0k9VfNeE https://www.youtube.com/watch?v=Xeo_f_pP2lo https://www.youtube.com/watch?v=DCa12N1I6-Q Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie...

Articles liés