COVID-19. Les ravages du confinement sur le mal de dos

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

C’est une conséquence, parmi tant d’autres, du confinement : le nombre de prescriptions médicales pour des maux de dos grimpe en flèche depuis quelques semaines.

En effet, lombalgies, cervicalgies, et autres tensions musculaires, découlent directement de cette nouvelle sédentarité venue perturber nos modes de vie et nos organismes. Alors comment prendre soin de son dos au mieux, en cette période délicate ?

Sédentarité et mal de dos ne font pas bon ménage

Entre le manque, voire l’absence totale d’activité physique, et les mauvaises postures liées aux longues heures passées devant l’écran, le confinement fait passer à notre dos une période pour le moins difficile.

Nuque bloquée, reins douloureux, raideurs articulaires, les journées passées à la maison sont propices à la survenue de problèmes de dos, parmi lesquels lombalgies et cervicalgies. Ces douleurs, de plus en plus aiguës et persistantes, peuvent même finir par réduire considérablement votre mobilité si vous n’y prêtez pas suffisamment attention.

Une solution : se mettre en mouvement

Non, le repos n’est pas le meilleur remède contre le mal de dos. Au contraire, ajouter moins de mobilité à un problème qui survient justement à cause d’un manque de mobilité est tout à fait contre-productif.

Pour vous soulager de vos problèmes de dos, la seule solution consiste à se mettre en mouvement. Il est important de consacrer quelques minutes de votre journée à la pratique sportive, à l’intérieur ou dans votre jardin. Pour vous donner une idée, l’OMS recommande 10 000 pas par jour soit 1h30 de marche quotidienne.

Vous pouvez également utiliser des appareils de décompression musculaire, comme le Nubax, ou faire des étirements au sol, de façon à ce que votre dos se détende et que les douleurs s’estompent. Veillez aussi à aménager votre espace de travail pour que votre dos et votre nuque soit parfaitement alignés.

Crédit photo : URGENCEDOS

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une bande, à Saint-Jacques-de-la-Lande en Ille-et-Vilaine...

Un député européen polonais : « La suprématie du droit de l’UE n’est pas inscrite dans le traité de l’UE »

Pologne (Via Visegrád  Post) – Dans un entretien accordé à l’agence de presse PAP et cité ce 30 juillet par la presse polonaise, le...

Conduire à l’étranger. Quelles suites en cas d’infraction routière ?

Si certains conducteurs français peuvent avoir tendance à se croire tout permis lorsqu'ils circulent sur les routes d'un pays étranger, ils n'échapperont pas pour...