En 2016, le taux moyen d’enfants catéchisés en France (inscrits au catéchisme), entre le CE2 et le CM2, était de 17,4 %, selon une enquête publiée par le Service national de la catéchèse et du catéchuménat, une entité de la Conférence des évêques de France (CEF), qui se fonde sur les chiffres fournis par 34 diocèses. La dernière étude réalisée à ce sujet avec des critères similaires, établissait qu’en 1993, 42,1 % enfants étaient catéchisés en France.

En Bretagne toutefois, où le nombre d’enfants scolarisés dans des écoles catholiques se situe entre 25 et 49 %, le nombre d’enfants catéchisés dépasse les 50 %.

Une chute vertigineuse de l’enseignement de la foi catholique donc, qui ne désespère pas, bien au contraire, ceux qui contribuent à la diffusion du catéchisme, notamment par les écrits qu’ils publient à destination des jeunes catholiques français. C’est le cas des éditions de l’Emmanuel, qui publient et diffusent plusieurs manuels de catéchisme à destination des familles, des collectivités. Nous avons interrogé à ce sujet Anne de Thieulloy, qui s’occupe de cette maison d’édition catholique.

Breizh-info.com : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs, ainsi que les éditions de l’Emmanuel ?

Anne de Thieulloy (les éditions de l’Emmanuel) : Dès 1974, l’Emmanuel a ses propres éditions : d’abord la revue des Cahiers du Renouveau (qui prendra ensuite comme nom le titre de son premier numéro : Il est vivant !), puis les carnets de chants et les recueils de partitions. En 1982, la communauté acquiert une imprimerie qu’elle utilise pendant seulement quelques années pour ses travaux d’édition. Au fur et à mesure de la diversification de l’activité de la communauté apparaissent de nouveaux produits : d’abord les livrets du centre catéchétique Samuel, puis une brochure sur la régulation naturelle des naissances, les revues Psychologie et foi, Sciences et foi, Éducation et foi, etc. Ces produits sont publiés sous la forme de suppléments à la revue Il est vivant. Un ouvrage paraît en 1984 : Jésus a fait de moi un témoin, du père Tardif, édité par les Cahiers du Renouveau.

Il y a quelques années, les éditions de l’Emmanuel ont demandé à une petite équipe de mutualiser leurs expériences de catéchèse pour travailler à l’élaboration d’un parcours de catéchisme (sur 3 années) pour des enfants de 8 à 11 ans. Les deux premiers parcours A et B sont déjà sortis, et le troisième, le parcours C sort de chez l’imprimeur d’ici quelques jours !

Cette équipe comprend des prêtres de la Communauté de l’Emmanuel, une sœur consacrée, engagée à la pastorale des enfants depuis plus de 20 ans, quelques laïcs dont moi-même, mère de famille. Nous avons tous en commun d’avoir dispensé de nombreuses années le catéchisme aux enfants, en paroisse, en école ou à la maison. La Communauté de l’Emmanuel, en lançant ce projet de publication d’un catéchisme, à souhaité faire bénéficier à un large public d’enfants, en école, en paroisse ou à la maison, son expérience acquise auprès des enfants, notamment durant chaque été au cours des sessions des familles à Paray-Le-Monial.

Breizh-info.com : Qu’est-ce que le catéchisme aujourd’hui ?

Anne de Thieulloy (les éditions de l’Emmanuel) : La catéchèse n’est pas seulement une transmission de vérités sur la foi : elle est une expérience de rencontre personnelle avec Dieu présent au cœur de ma vie, une expérience du salut apporté par le Christ. Nous cherchons à ce que les enfants découvrent que Dieu les aime et qu’ils apprennent à vivre une relation personnelle avec le Christ.

Saint Jean-Paul II résume parfaitement cela dans son exhortation apostolique sur la catéchèse Catechesi Tradendae : « Au cœur de la catéchèse, nous trouvons essentiellement une Personne, celle de Jésus de Nazareth, “Fils unique du Père, plein de grâce et de vérité” qui a souffert et qui est mort pour nous et qui maintenant, ressuscité, vit avec nous pour toujours. […] Le but de la catéchèse est de mettre quelqu’un non seulement en contact, mais en communion, en intimité avec Jésus Christ : lui seul peut nous conduire à l’amour du Père dans l’Esprit et nous faire participer à la vie de la Trinité Sainte » (§ 5).

La catéchèse est encore le lieu ordinaire de la formation chrétienne, le lieu où les générations de chrétiens se transmettent la foi.

Le but de notre catéchisme Dieu avec nous est d’aider les catéchistes à réaliser cette tâche si belle et si primordiale de conduire les enfants au Christ !

Breizh-info.com : Quels conseils donneriez-vous à des parents qui veulent enseigner le catéchisme à leurs enfants à la maison, y compris en n’étant pas des habitués de ces méthodes ?

Anne de Thieulloy (les éditions de l’Emmanuel) : Les premiers éducateurs des enfants sont les parents, y compris dans le domaine de la foi. La catéchèse est une aide pour faire grandir les enfants dans la foi, en quelque sorte un relai entre la famille et la communauté chrétienne qu’est l’Église. La foi se vit au quotidien, elle se vit dans la famille en apprenant par exemple à remercier Dieu et les autres, à pardonner, à être attentif au plus petit… C’est pourquoi, dans notre parcours, nous proposons chaque semaine aux enfants un petit pas à poser, c’est-à-dire un acte concret à réaliser pour avancer sur le chemin de la foi. Quelques exemples : « Chaque soir, je remercie le Seigneur pour une personne que j’ai croisée, pour sa gentillesse, sa joie, son sourire… » ou « Je me fais serviteur comme Jésus : je propose à un voisin âgé de lui porter ses courses, je passe l’aspirateur ou j’aide mon frère à faire ses devoirs », etc.

Nous proposons également, en complément de notre parcours papier, de nombreux outils sur notre site internet (www.catechisme-emmanuel.com), gratuits, à disposition de tous… Par exemple, des calendriers de l’Avent, des chemins pour vivre le Carême, des livrets divers : livret pour comprendre et participer à la messe, livret pour prier l’Esprit Saint… Une maman nous a témoigné récemment que son enfant avait rapporté à la maison un livret de neuvaine à l’Esprit Saint, pour apprendre à prier pendant 9 jours l’Esprit Saint. Cette maman, qui n’avait pas l’habitude de prier, s’est mise à prier avec son enfant, à entrer dans un dialogue avec le Seigneur. Elle nous dit que cela a transformé la prière en famille !

Breizh-info.com : Pourquoi est-il important selon vous d’aborder, dès le plus jeune âge, les questions de spiritualité et de religion avec nos enfants ?

Anne de Thieulloy (les éditions de l’Emmanuel) : L’enfant, dès son plus jeune âge, a le cœur ouvert à Dieu. Très tôt, il a le sens du bien et du mal, il a un désir de faire plaisir, d’aider le plus pauvre. Comme tout homme, l’enfant a une soif spirituelle qui dépasse ce que le monde peut lui apporter par les biens matériels : il a soif d’aimer et d’être aimé. Il ne fait aucun compromis avec cela ! Notre parcours de catéchisme souhaite combler cette soif ! Aujourd’hui, dans un monde qui évolue de plus en plus vite, afin de pouvoir grandir et devenir des adultes responsables et libres, il est important de donner des repères aux enfants à travers une formation humaine et morale, ainsi qu’une formation simple et profonde sur le contenu de la foi. On ne peut pas aimer et croire sans comprendre et vice versa. Comment alors étancher cette soif ? Chacun des trois parcours de catéchisme Dieu avec nous porte une attention particulière à la parole de Dieu (extraits bibliques), à la prière sous toute ses formes (la louange, la prière personnelle, communautaire, l’adoration, le chapelet, etc), à la mise en pratique simple et concrète de la foi (nous avons déjà parlé des « petit pas », chaque rencontre propose également un témoignage de saint ou de témoin d’aujourd’hui, pour que l’enfant comprenne que la foi se vit), à la connaissance de l’homme (comprendre que l’homme a un corps et un âme avec ses sentiments, sa mémoire, son intelligence, sa volonté, permet d’être disponible et de répondre à l’appel de Dieu), à la connaissance de la Vierge Marie et des saints et à l’amour de l’Église (la foi ne se vit pas seul mais dans la grande famille des enfants de Dieu qu’est l’Église).

Les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain : prêtres, personnes consacrées à Dieu, célibataires, père ou mère de famille, tous engagés à leur manière dans le monde et témoins de la Bonne Nouvelle de Dieu. Prenons-en soin !

Pour en savoir plus sur le catéchisme, c’est ici. Voici également un lien pour feuilleter le livre du catéchiste.

Propos recueillis par YV

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V