« Justice pour les victimes du racisme anti-blanc ». Génération Identitaire défie la famille Traoré

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Ce samedi 13 juin, une banderole sur laquelle est inscrit «Justice pour les victimes du racisme anti-blanc – White Lives Matter» a été déployée sur le toit d’un immeuble donnant sur la place de la République, en pleine manifestation interdite contre les «violences policières» organisée par le comité «La vérité pour Adama».

Derrière cette action, l’ONG Génération Identitaire qui tenait à alerter sur ce racisme que la presse mainstream n’évoque jamais quand bien même il tue, partout en Europe, chaque année.

Sous les applaudissements d’une foule totalement haineuse hurlant «Tout le monde déteste les fachos!», des habitants de l’immeuble concerné ont commencé à déchirer la banderole.

A voir désormais quelles consignes seront données aux forces de l’ordre : il paraîtrait en effet totalement fou d’interpeller des militants déployant une banderole pacifiquement, sachant que dans le même temps se déroule une manifestation interdite et non réprimée.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« N’y va pas». Lettre ouverte à Éric Zemmour [ L’Agora]

Cher Camarade, C’est comme ton Grand Ancien, puisque tu es sorti de la rue Saint-Guillaume promotion 1979 (SP) et moi...

Armée. La réponse d’un militaire d’active à la lettre du général Lecointre

Suite à la publication de la lettre ouverte d'anciens militaires et de celle de militaires d'active, alertant sur la...

Articles liés

Retour à Stalingrad….en plein Paris ! [L’Agora]

Des éclairs trouent la nuit. Des explosions succèdent à d’autres explosions. Des hommes, des femmes fuient, courent vers le bout de la rue avant...

Les Parisiens face à l’insécurité : micro-trottoir

Prévention ou répression ? Voilà la question que l'Institut pour la Justice a posé aux habitants des 18 et 19ème arrondissements de Paris. Leurs...

#SaccageParis​ . Violence, drogue, crasse : Bienvenue chez Hidalgo

Pour commencer cette édition, direction le XIXème arrondissement de Paris et plus exactement le quartier de Stalingrad. Là-bas, les dealers et les toxicomanes font...

Tiers monde à Paris. Des consommateurs de cracks chassés par des riverains à coup de feux d’artifice

La scène que vous allez voir ne se déroule pas à Kinshasa, mais bien en plein coeur de Paris, cloaque géant en passe de...