Vivre en breton à 100% ? Kervrezhon, Bevañ e brezhoneg noz ha deiz

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

(Br) Bevañ e brezhoneg noz ha deiz, pa n’eus ket ‘met galleg en-dro dimp. Sed amañ un dra zo bet soñjet hag hunvreet gant kalz tud, ha ganac’h-c’hwi ivez ‘michañs ! Amañ ‘ba Kerrien eo deuet an traoù da wir, donemat ‘ba Kervrezhon !

(Fr) Vivre en breton à 100% alors que nous sommes submergés par un océan de français. Plus d’un y a réfléchi et même rêvé, et vous aussi sans doute ! Ici à Kerrien, le rêve est devenu réalité, bienvenue à Kervrezhon !

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un...

Articles liés