Pierre Joannon : « John Hume s’est doublement sacrifié pour l’Irlande » [Interview]

John Hume, lauréat du prix Nobel de la paix, catholique modéré, est décédé en ce mois de juillet 2020 comme nous l’annoncions hier. Il était considéré par beaucoup comme la force moteur de l’accord de paix du Vendredi saint de 1998 en Irlande du Nord (Good Friday Agreement).

Pour évoquer sa vie, son oeuvre politique, son combat pour l’Irlande, nous avons interrogé le plus irlandais des écrivains francophones, à savoir Pierre Joannon, par ailleurs diplomate, qui a écrit un nombre important d’ouvrage sur l’île verte et ses habitants (dont un fondamental Histoire de l’Irlande et des Irlandais pour quiconque veut comprendre l’histoire de cette île ou encore une biographie de Michael Collins)

Entretien ci-dessous, au sujet de John Hume, qui, selon les mots de Pierre Joannon, s’est doublement sacrifié pour l’Irlande. Politiquement d’abord, en oeuvrant pour la paix envers et contre tous. Sanitairement ensuite, lui qui a développé une longue maladie après les accords du Vendredi Saint, sans doute jamais remis de son investissement et de tous les coups reçus via ceux qui, dans chaque camp, ne voulaient pas la paix en Irlande.

Entretien pour l’Histoire.

Propos recueillis par YV

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !