Rennes. Encore une violente agression dans le centre-ville ancien

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Nous nous étions fait écho récemment de l’augmentation nette de violentes agressions, le soir et la nuit, dans le centre ancien de Rennes, particulièrement rue et place Saint-Michel, près de la mairie, ou encore place Sainte-Anne. Une nouvelle violente agression au motif crapuleux a eu lieu ce 15 août vers 1h30 rue Saint-Michel.

Un étudiant a été agressé par un groupe de jeunes délinquants qui l’ont frappé au genou, tandis qu’un autre arrachait son collier ; sur place, les policiers ont interpellé deux individus d’origine extra-européenne qui se sont dits mineurs et ont nié les faits. Cependant l’un d’eux a été formellement reconnu par la victime et déféré. L’autre a été relâché sur le champ.

Un délinquant chevronné retourne en prison

Le 14 août, G. N et sa compagne ont été condamnés pour vols de sacs à main de luxe aux Galeries Lafayette ; le premier vol le 4 août, deux autres le 12 au terme desquels ils sont interceptés par les vigiles, pour un butin de 1750 €. L’homme a été condamné à un an de prison ferme (dont trois mois de sursis révoqué), sa compagne à trois mois avec sursis. Tous deux vivent en région parisienne.

Agression et menaces de mort dans un bar-tabac : deux mois ferme

Agresser et menacer de « saigner » une vendeuse de bar-tabac semble cependant être moins dangereux aux yeux des juges de Rennes. Le 11 août dernier, un homme a donné des coups de pied dans un présentoir de journaux, puis a déchiré des cartes postales avant de menacer de mort une vendeuse qui lui demandait d’arrêter de s’en prendre à la marchandise ; il a été jugé le 13 août et condamné à huit mois de prison, dont 6 avec sursis, et ce bien qu’il était déjà en situation de récidive légale pour violences et outrages.

Son appartement sert de planque aux dealers : deux mois ferme

Même peine pour un homme de 31 ans, domicilié dans le quartier « sensible » de Villejean à Rennes, près de la faculté Rennes II. Lors d’une opération anti-stupéfiants le 11 août dernier, un dealer âgé de 17 ans était caché chez lui… en compagnie de 18 grammes de cannabis en 13 sachets [120 € à la revente au détail], 405 € en liquide sur une étagère, 58 grammes d’héroïne [2400 € à la revente] et 250 g de cocaïne [16.000 € à la revente].

Déjà condamné pour usage de stupéfiants en 2012, lorsqu’il vivait à Montpellier – où il a été logé en foyer par l’Aide sociale à l’enfance et a commencé à consommer de la drogue – il a été condamné à deux mois ferme et à une obligation de soins et de travail.

Louis Moulin

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une bande, à Saint-Jacques-de-la-Lande en Ille-et-Vilaine...

Tyrannie sanitaire et refus de vaccination. L’épouse d’un pompier d’Ille-et-Vilaine annonce le licenciement probable de son mari

Le journal Média Presse Info a reçu le message d’une épouse dont le mari, pompier professionnel à Rennes, refuse de céder à la dictature...

Un dimanche ordinaire à Nantes : trois rixes, un règlement de comptes, des coups de feu…

Le soir du dimanche 25 juillet, une sorte de folie semblait s'être emparée de Nantes, entre un règlements de comptes entre bandes de quartiers...

Rennes : des ateliers « vélos queers en non-mixité »

Alors que les sénateurs ont adopté en avril un « amendement UNEF » demandant la dissolution des associations organisant des « réunion non-mixtes » où sont généralement interdits...