Pollution aux masques chirurgicaux. Les animaux en danger

A LA UNE

Bain-de-Bretagne. Un patron marocain employait 42 migrants clandestins, fraudant Urssaf et chômage partiel

Un Marocain en situation irrégulière faisait travailler des migrants clandestins dans une société de transport à Bain-de-Bretagne tout en...

Paris. Étudiante en école de journalisme, une jeune Kabyle subit la censure et la pression de sa direction et des autres élèves

Le terrorisme intellectuel et la propagande politique jusque dans les écoles de journalisme. De quoi ensuite ne pas s’étonner...

Covid-19. Janvier 2021, le pire mois de l’épidémie enregistré sur la planète ?

Avant propos Aujourd’hui, quatre sujets seront abordés : 1 – Un premier bilan social et sociétal pour la France; bilan qui...

Réunification de la Bretagne. 150 élus écrivent à E. Macron pour un référendum

Dans une tribune publiée par le « Journal du Dimanche », 150 élus dont sept députés et six sénateurs, demandent un référendum...

Reportage. Une virée à la découverte de la Basse-Normandie et des plages du Débarquement

En ce Dimanche, nous vous proposons un petit reportage touristique à la découverte de la Basse-Normandie et des plages...

L’obligation délirante du port du masque et la généralisation des masques chirurgicaux ont d’autres conséquences que celles de chercher à terroriser la population.

On a commencé à les voir trainer par terre, dans les rues, les parcs et les forêts… Aujourd’hui on les retrouve même au fond des mers. Les spécialistes tirent la sonnette d’alarme face à ce fléaux mondial. Les masques et les gants représentent une menace pour la vie sous-marine. Les animaux, comme les tortues de mer, les confondent avec les méduses. L’ensemble de la chaîne alimentaire est en danger. Un masque jetable se dégrade au bout de 450 ans.

Cette nouvelle pollution vient s’ajouter au 8 millions de tonnes de déchets plastiques déversés dans les océans chaque année. En surface ce n’est pas mieux. Les élastiques des masques s’avèrent dangereux aussi pour les oiseaux, avec un risque d’enchevêtrement pour leurs pattes. A tel point que Les associations de protection des oiseaux demandent aux particuliers de couper les élastiques de leur masques avant de jeter le tout dans une poubelle fermée.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Faut-il encore investir dans l’immobilier ?

La situation économique mondiale liée à la crise sanitaire nous a montré à quel point l’équilibre financier pouvait être...

Eric Zemmour : « Le gouvernement français n’ose même pas imposer l’interdiction du voile islamique dans l’espace public pour les petites filles »

Eric Zemmour : « Le gouvernement français n’ose même pas imposer l’interdiction du voile islamique dans l’espace public pour...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici