Jean de Kervasdoué : « Les écolos nous mentent ! »

A LA UNE

Alice (Collectif Nemesis) : « Le combat féministe doit être guidé par la raison, pas par la passion » [Interview]

On peut être une femme, féministe, sans être gauchiste ou « progressiste ». C'est en substance le message que...

« Confessions d’un Yakuza ». Jérôme Pierrat préface une plongée au coeur de la mafia japonaise [Interview]

Les éditions La Manufacture de livres ont le don pour dénicher et publier des histoires passionnantes. Notamment du côté...

Brest. « Sans langue bretonne, pas de Bretagne » : retour sur la mobilisation pour Diwan [Vidéo]

Les défenseurs de la langue bretonne étaient entre 1500 et 2 000 le 20 février à Brest pour protester...

Catalogne : l’effacement progressif de l’Espagne et de l’espagnol [Reportage]

Nous avons été enquêter en Catalogne lors des élections cruciales du 14 février. Place du catalan et du castillan,...

Paris. Retour sur le succès de la manifestation de Génération identitaire

La défense de l'identité, et le combat culturel, en Bretagne comme à Paris. Alors que des milliers de personnes défilaient...

Jean de Kervasdoué, économiste, professeur émérite au CNAM et membre de l’Académie des technologies, auteur de « Les écolos nous mentent ! » (éditions Albin Michel), était l’invité d’André Bercoff, mercredi 27 janvier sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, « Bercoff dans tous ses états ».

Présentation du livre par l’éditeur :

– la France va manquer d’eau !

– les OGM sont dangereux !

– le diesel pollue plus que l’essence !

– la pollution atmosphérique provoque 48 000 décès par an !

– La viande rouge est cancérigène !

– …

Comment faire la part des choses entre des enjeux écologiques majeurs et des prophéties aussi catastrophistes que trop souvent infondées ? 

S’appuyant sur des exemples concrets, Jean de Kervasdoué montre à quel point la doxa verte voit tout en noir, de façon quasi dépressive, ce qui a pour conséquence de culpabiliser la société mais aussi de restreindre chaque jour un peu plus nos libertés.

Pour convaincre, les écologistes, du moins les plus radicaux, en arrivent à déformer les faits. Ils inventent des graphiques annonçant la fin du monde au lieu de dénoncer les dangers immédiats – la surpêche, le traitement des déchets urbains, etc. En vérité, ces nouveaux gourous survoltés profitent de leur position médiatique pour imposer leurs croyances. 

Un essai provocateur, à contre-courant du prêt-à-penser de notre époque, qui nous aide à distinguer les vraies urgences.  

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Saint-Nazaire. Le jeune Ivan Maciuca obtient un prix en violon

Elève en violon au Conservatoire de Saint-Nazaire, Ivan Maciuca obtient un 3e prix au prestigieux concours Vatelot Rampal. https://www.youtube.com/watch?v=3VfqiKtBT6U Crédit photo...

500 000 données médicales de patients français disponibles gratuitement sur le darknet

Quand on vous dit qu'il ne faut pas croire tout ce que l'on vous raconte sur vos données qui...
- Publicité -