Nantes. Délinquance périphérique autour du trafic de drogue

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Le trafic de drogue, ce ne sont pas seulement des transactions de produits illégaux et des halls squattés par les dealers. C’est aussi toute une délinquance périphérique – vols et extorsions, incendies volontaires, règlements de comptes, armes en circulation libre etc. Illustration avec deux faits divers récents à Nantes.

Le 3 janvier au 53, rue de la Basse-Chênaie à la Bottière, des résidents sont réveillés à la hâte. Le parking de cette résidence Adoma est en feu, des fumées ont envahi les étages. Le feu est parti d’une Mercedes garée dans le parking presque vide et a atteint une Citroën garée à côté. Une expertise du bâtiment va être faite, et une enquête pour incendie volontaire lancée.

Pour lutter contre les incendies justement, ainsi que le deal – certains véhicules abandonnés servent de cache – neuf voitures ventouse, dont une brûlée, ont été enlevées rue du Lot à Bellevue, quartier « sensible » de l’ouest de Nantes.

Dimanche 1er, repéré à Malakoff chemin de la Roche, un conducteur refuse le contrôle de police – sa voiture est pourtant intéressante, car les plaques de son Audi sont rendues illisibles avec du scotch et des masques chirurgicaux. Il est poursuivi, perd le contrôle, s’enfuit à pied et est finalement interpellé avec beaucoup de difficulté. Sur le sol de la voiture, les policiers ont retrouvé un Glock, chargé et approvisionné. Le conducteur, âgé de 23 ans, de nationalité algérienne, déjà défavorablement connu de la justice, avait pourtant interdiction de détenir une arme.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Espagne. Près de 6 000 migrants arrivés en moins de 24 heures à Ceuta depuis le Maroc [Vidéo]

Suite à des tensions diplomatiques entre l'Espagne et le Maroc, l'enclave de Ceuta a vu près de 6 000...

Chine. Une réplique grandeur nature du Titanic en cours de construction pour un parc à thème

La Chine construit une réplique grandeur nature du Titanic dans le cadre d'une attraction touristique dans un parc à...

Articles liés

Quimper. Prénoms des délinquants : le grand remplacement ?

On croyait qu'une vieille habitude journalistique - celle de changer les prénoms des délinquants, histoire de cacher leur origine - avait plus ou moins...

Vannes. Malgré le confinement, le trafic de stups ne faiblit pas

Malgré le coronavirus, les « Bretons » de Kercado sont fidèles au poste. Ce sont de vrais commerçants, pas des postiers… Ont-ils voté Robo aux dernières...

Drogue. La Linea (Espagne), porte d’entrée du cannabis marocain en Europe

Une petite ville espagnole, La Linea, située à la frontière de Gibraltar, est la porte d’entrée principale du cannabis en Europe. Par cette ville...