Islamisme. La Suisse vote pour l’interdiction du voile intégral dans l’espace public

Pendant qu’en France, le peuple est bâillonné sur tous les principaux sujets de société – ce qui explique aussi un effondrement du taux de participation lors des dernières élections – en Suisse, le peuple est de nouveau allé voter, ce week-end, sur plusieurs initiatives et référendums.

Ainsi les Suisses se sont prononcés ce dimanche à 51,21% contre le port du voile intégral dans l’espace public. Ou plutôt pour interdire dans les lieux publics « n’importe quel dispositif visant à cacher son visage », sur une initiative de l’UDC. Le texte s’appliquera donc aussi bien au nom de la lutte contre l’islamisme….qu’au nom de la lutte contre le hooliganisme, mais également lors des manifestations à caractère politique (toujours ce refus hypocrite de nommer l’ennemi).

Une mesure jugée plus symbolique que révolutionnaire, car au final, il y a en Suisse très peu d’incidents relatifs au port du voile islamique recensés dans les cantons. La Suisse compte 4,4 % de musulmans sur 8,5 millions d’habitants, à 90% originaires des Balkans ou de Turquie.

Par ailleurs, les Suisses ont rejeté à 64,36% le projet de loi par lequel Berne voulait instituer une identité électronique unique, certifiée par l’État et aux allures de carte d’identité très contrôlée…

Enfin, la quasi-totalité des produits helvétiques pourra être exportée vers l’Indonésie sans entraves douanières. Les Suisses ont accepté à 51,66% l’accord de partenariat économique avec Jakarta, malgré l’opposition de cinq cantons romands et Bâle-Ville. 

Voile islamique : la situation en Europe

Pour rappel, la France a été le premier pays européen à interdire le voile intégral dans l’espace public, avec une loi de 2010. Validée par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) en 2014, la loi prévoit en cas d’infraction jusqu’à 150 euros d’amende (170 francs environ).

La tribune de Genève a d’ailleurs dressé un petit tour d’Europe des législations sur le sujet :

En Autriche, une interdiction de toute dissimulation du visage dans l’espace public, visant le voile islamique intégral, est entrée en vigueur le 1er octobre 2017. Les infractions sont passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 150 euros (170 francs environ).

En Belgique, le voile intégral est banni en public depuis 2011. Les contrevenantes sont passibles d’une condamnation allant jusqu’à 7 jours de prison et/ou d’une amende de 15 à 25 euros. La Cour européenne des droits de l’homme a validé cette interdiction en juillet 2017.

En Bulgarie, une loi adoptée en 2016 «interdit le port sur les lieux publics de vêtements dissimulant partiellement ou complètement le visage», sauf pour raisons de santé ou professionnelles. Les sanctions prévues sont une amende de 200 leva (110 francs environ) pour une première infraction, et de 1500 leva (850 francs environ) pour chaque infraction suivante.

Au Danemark: une loi bannissant le port du voile intégral dans l’espace public est entrée en vigueur en août 2018. Toute infraction est sanctionnée d’une amende de 1000 couronnes danoises (145 francs environ) qui peut être portée à 10’000 couronnes en cas de récidive (1450 francs environ).

Partiellement interdit

En Allemagne, depuis 2017, le port du voile intégral est interdit pour les fonctionnaires et les militaires qui doivent avoir le visage totalement découvert dans le cadre de leurs fonctions. Le voile intégral n’est en revanche pas interdit dans l’espace public mais la loi oblige les personnes dont le visage est dissimulé à se découvrir en cas de vérification d’identité. Dans le domaine de l’enseignement, certains Länder ont interdit le port du voile intégral pour les élèves de l’enseignement public.

Aux Pays-Bas, depuis août 2019, la loi interdit le port du voile intégral dans les établissements d’enseignement, les institutions et les bâtiments publics, dans les hôpitaux et dans les transports en commun, sous peine d’une amende de 150 euros (170 francs environ). Il reste toutefois autorisé dans la rue.

La Norvège interdit le port du voile intégral depuis le 1er août 2018 dans tous les établissements éducatifs, publics et privés du royaume, y compris dans l’enseignement supérieur. Cette interdiction vaut aussi pour les employés dans les crèches.

Italie: Deux régions italiennes, la Lombardie et la Vénétie, prohibent le voile intégral dans les hôpitaux et les bâtiments publics.

Potentiellement interdit

Suède: les établissements scolaires peuvent depuis 2003 interdire le voile intégral s’il nuit à la communication entre élève et enseignant, s’il est dangereux (dans un laboratoire, un cours de sport) ou s’il contrevient aux règles d’hygiène. Partout ailleurs, il est autorisé.

Photo d’illustration : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS