Ex-Otage en Irak, engagé au service des Chrétiens d’Orient en Syrie, Alexandre Goodary témoigne

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Guerrier de la paix. Tel est le nom du livre (Editions du Rocher) témoignage, poignant, d’Alexandre Goodarzy, humanitaire chrétien engagé pendant plusieurs années au service des Chrétiens d’Orient via l’ONG SOS Chrétiens d’Orient.

Un engagement humanitaire en plein coeur d’une guerre désastreuse pour la Syrie, une guerre sur laquelle – ce témoignage supplémentaire l’indique – les Occidentaux ont été mal informés, quand ce n’est pas tout simplement manipulés par la presse mainstream.

Un engagement au service des Chrétiens d’Orient, dont la population estimée en Syrie est passée de 2 millions à 600 000 en 5 années de guerre, entre exode et massacres perpétrés notamment par les groupes islamistes qui se sont accaparés un temps la Syrie, avec parfois la bénédiction des Occidentaux aveuglés par la croisade anti Bachar el Assad.

Alexandre Goodarzy a payé au prix fort son engagement au service des Chrétiens d’Orient : kidnappé à Bagdad, Irak, en janvier 2020, séquestré avec trois de ses collègues, ils resteront en captivité 66 jours avant qu’une libération, miraculeuse, n’intervienne. Une histoire racontée dans un livre que n’auraient pas pu écrire les journalistes de canapé, mal intentionnés, de Médiapart qui n’ont eu de cesse de mettre en danger par leurs écrits, sur le terrain, les bénévoles de SOS Chrétiens d’Orient dont fait partie M. Goodarzy.

C’est pour parler de son histoire, de ses motivations, de ses craintes mais aussi de ses espérances, que nous nous sommes entretenus avec Alexandre Goodarzy, guerrier de la paix au chevet des Chrétiens d’Orient, dont nous vous recommandons la lecture du livre, pour comprendre ce qui se passe en Syrie. Pour comprendre aussi ce qui demain nous attend, si nous continuons à penser que les comportements « républicains » ou « démocrates » pourront triompher de l’islamisme (cf l’affaire de la mosquée turque de Strasbourg ces derniers jours).

Entretien avec un humanitaire de terrain, engagé au nom de sa foi inébranlable.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Les Parisiens face à l’insécurité : micro-trottoir

Prévention ou répression ? Voilà la question que l'Institut pour la Justice a posé aux habitants des 18 et...

Vaccins : bientôt la levée des brevets ?

Au sommaire de cette dernière édition de la semaine : la levée des brevets protégeant les vaccins anti-Covid. Le président...

Articles liés

I-Média n°346 – Attentat de Rambouillet : minimisation et islamo-gauchisme

I-Média n°346 – Attentat de Rambouillet : minimisation et islamo-gauchisme https://www.youtube.com/watch?v=Cj6DEIs8wJw Sommaire ⬇️ 01:13​ L’image de la semaine Un journaliste candidat du Rassemblement national, c’est peu...

Islamisme en Belgique. Molenbeek, génération radicale ?

Devenu mondialement célèbre comme un berceau du djihadisme européen, Molenbeek est la deuxième commune la plus pauvre de Belgique, avec un taux de chômage...

Islamisme. Bangladesh : les justiciers du Prophète

En octobre dernier, 80.000 personnes se sont rassemblées à Dacca, la capitale du Bangladesh, pour protester contre les caricatures de Mahomet et brûler des...

Le Bangladesh, future plaque tournante pour les djihadistes ?

De violentes manifestations au Bangladesh, qui seraient le fait de militants du groupe Hefazat-e-Islam, ont fait 12 morts lors de la visite de deux...