Décédé en 2014 aux urgences de Carhaix, sa famille demande réparation

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions britanniques Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Le drame se passe le 27 décembre 2014. Un homme est admis aux urgences de Carhaix, souffrant de douleurs thoraciques fortes. Aucun diagnostic n’est établi, et des antalgiques lui sont administrés.

Puis dans la nuit, son état se dégrade rapidement. Perte de sensibilité d’un membre inférieur, malaise, puis décès, à 1h du matin. Le verdict est sans appel : dissection aortique.

C’est pour obtenir compensation, mais aussi pour comprendre ce qu’il s’est passé, que la famille de la victime a demandé à la Justice de se pencher sur ce décès, le CHU de Brest, dont dépend l’hôpital de Carhaix, refusant d’indemniser celle ci.

Pour le rapporteur public, la faute est établie, dans l’établissement du diagnostic. Et les conclusions de l’expertise indiquent une responsabilité de l’hôpital.

L’expert insiste sur le fait que l’hypothèse d’une dissection aortique n’a jamais été évoquée et que si cela avait été fait, le patient avait 70% de chance d’être sauvé (en enlevant le risque de décès lors du transport à l’hôpital et celui imputable à l’opération chirurgicale).

Outre le remboursement des nombreux frais engagés par la famille, la juge propose d’indemniser l’épouse et le fils du patient à hauteur de 10 500 € chacun, 10 500 € pour chacune de ses sœurs et 4 900 € pour son frère. Le jugement sera rendu d’ici la fin du mois d’avril 2021.

Crédit photo : CHRU Carhaix
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Carhaix (29). Une formation longue distance au Breton, de septembre 2021 à mars 2022

Pour ceux qui sont au chômage, ou qui disposent de temps devant eux (ou qui veulent se reconvertir), c'est...

Les services secrets allemands accentuent leur pression sur les patriotes.

L’Allemagne est une République fédérale constituée de seize États. Chacun de ceux-ci dispose d’un Office de protection de la...

Articles liés

Hôpital de St-Nazaire. Un médecin propose une bagarre… au père d’une victime. Témoignage

Le personnel médical est à bout, et cela se comprend eu égard des conditions de travail dans lesquelles il travaille au quotidien, notamment aux...

Urgences en mer dans le Finistère. Un canular au 196 peut vous coûter cher pénalement

Un individu a été condamné le mardi 9 mars 2021 par le tribunal correctionnel de Quimper à 8 mois de prison ferme pour avoir,...

Vieilles charrues : les demandes de remboursement des billets sont ouvertes

Les billets du week-end (vendredi, samedi et dimanche) ainsi que les pass 3 jours achetés pour l'édition 2020 des Vieilles Charrues, initialement reportée à...

Confinement. Les habitants de Brest, Morlaix et Carhaix invités à répondre à une étude sur leur consommation d’alcool

Dans le cadre du Dry January, opération commerciale américaine (mais aussi sanitaire) placée sous le signe du sans alcool pendant un mois, le CHRU...