Les grands singes. Reportage

A LA UNE

Qu’avons-nous en commun avec nos cousins primates ? À travers l’étude de leurs comportements, ce documentaire scientifique explore l’histoire de nos émotions et de nos capacités cognitives. Parce qu’ils sont nos proches parents, les grands singes, en particulier les chimpanzés et les bonobos, peuvent nous aider à comprendre l’hominisation (l’ensemble des processus évolutifs qui a conduit à l’apparition de l’homme).

Tourné au Nigeria, en Tanzanie et dans un parc zoologique néerlandais, ce documentaire étudie ce qui nous distingue et nous rapproche d’eux. N’en déplaise à ceux qui situent l’homme au sommet de la création, toutes ces espèces, parties d’une même souche, se sont reproduites entre elles à plusieurs reprises au cours de l’histoire. Guerre et coopération Comme le montrent certaines vidéos, nous avons beaucoup en commun avec les grands singes, à commencer par la gestuelle des mains. Comme nous, ces derniers sont capables de se faire la guerre, mais aussi de se réconcilier et de coopérer. En revanche, l’homme se différencie par sa maîtrise du langage et une répartition des rôles familiaux entre mâles et femelles (qui élèvent seules leurs petits chez les primates).

Cela a permis à l’espèce humaine de se reproduire plus vite que les chimpanzés et les bonobos – qui ne peuvent enfanter que tous les cinq ou six ans –, et de coloniser la planète, pour le meilleur et pour le pire. Étayé par les interventions des primatologues Frans de Waal et Volker Sommer, ainsi que de l’éthologue Jane Goodall, ce voyage scientifique explore à travers nos « cousins » l’histoire de nos émotions et de nos capacités cognitives.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Multi récidivistes, deux Afghans condamnés pour avoir attaqué et poignardé un couple

Souvenez-vous, l'été dernier. C'était au mois de juillet, à Rennes. Un couple était agressé sur l'eplanade Charles-de-Gaulle. Par deux...

Charlotte D’Ornellas : « Greta sermonne tout le monde au nom de la survie de la planète. Quand Thaïs d’Escufon dit que l’immigration est...

Charlotte D’Ornellas : « Greta sermonne tout le monde au nom de la survie de la planète. Quand Thaïs...

Articles liés