Rennes. 6 individus placés en garde à vue après une rixe et des violences à Maurepas

A LA UNE

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Les deux Irlandes et la diaspora. Anne Groutel évoque ces 70 millions d’Irlandais qui vivent ailleurs dans le monde [Interview]

Anne Groutel est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et docteur en études irlandaises. Chercheuse, elle est...

Guerre des gangs ou règlement de compte ? 5 individus sont actuellement en garde à vue à Rennes, pour des faits dont ils sont suspectés, survenus en avril.

Le 23 avril précisément. La police a été appelée dans le quartier de Maurepas, à Rennes. Des détonations ont été entendues par des riverains, et une rixe a lieu opposant une dizaines d’individus, devant le domicile d’un caid local lui même hospitalisé au moment des incidents pour une blessure…par arme à feu.

Grâce à une enquête de voisinage poussée et à des vidéos, les individus ont été identifiés rapidement par les services de police, qui ont procédé aux interpellations et au placement en garde à vue de 6 d’entre eux, aucun d’entre eux n’étant un autochtone.

Les suites données à l’affaire devraient être connues rapidement. A Maurepas, une partie significative des riverains semble excédée par les agissements de petites bandes locales, tandis que les autorités, et surtout la Justice, sont accusées de ne pas apporter de réponse adaptée et dissuasive à ces agissements.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Ravage, le roman de Barjavel adapté en bande dessinée

En 1943, dans Ravage, René Barjavel dénonce les dangers d’une science que l'être humain ne maîtrise plus. Ce roman...

Valls : 60% eus an divizoù a zo e spagnoleg el liseoù

Ouzhpenn anv ur ministr kozh cheñch-dicheñch eo Valls, anv ur ger eus Katalonia-ar-su eo. E penn ar c'huzul-kêr emañ...

Articles liés

Dans les prisons bretonnes : feu de matelas, séquestration, tentative d’évasion…

Il n'y a pas que les tournevis et les couteaux qui se radicalisent et qui s'en prennent aux civils ou aux policiers municipaux, généralement...

BFMTV en reportage à Rennes et sa municipalité qui bâche des écoles plutôt que d’appeler à neutraliser les dealers

Les trafics de stupéfiants s'insinuent parfois de manière inattendue dans la vie des quartiers. À Rennes par exemple, plutôt que d'appeler les pouvoirs publics à...

Rennes. Soupçonnés de violences aggravées, enlèvement et séquestration….ils sont laissés libres sous contrôle judiciaire

Les défenseurs de la magistrature française ont beau s'agiter dans tous les sens actuellement pour dénoncer « la démagogie » de ceux qui critiquent...

Torturée, cheveux tondus, tabassée. Barbarie humaine à Rennes sur une adolescente de 17 ans

Rennes sera-t-elle encore dans 20 ans la capitale de la Bretagne administrative, ou bien un cloaque façon région parisienne ? La question se pose...