Tyrannie sanitaire et républicaine. Le Préfet des Côtes d’Armor interdit les écrans en terrasses des cafés et des restaurants

Le Préfet préfère sans doute ainsi que les gens s’entassent chez eux, et commandent de la malbouffe en livraison, plutôt que de permettre à des restaurateurs et à des cafetiers de récupérer une partie du pouvoir d’achat dont ils ont été privés depuis plus d’un an. Le Préfet préfère également sans doute continuer à faire monter la tension chez la population qui ne supporte plus ces mesures, ces brimades qui s’apparentent à chaque fois à des petites écorchures en continu.

Les cafés et restaurants peuvent retransmettre les matchs, « à condition que cette retransmission ne soit pas de nature à créer des rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique, lesquels demeurent interdits jusqu’au 30 juin », rappelle la préfecture. Les retransmissions pourront donc se faire à l’intérieur, avec les règles de jauge réduite, de six personnes maximum par table, etc.

Ce Préfet n’en est pas à une mesure débile prête : le port du masque est toujours obligatoire en extérieur dans les communes de plus de 5000 habitants. Le couvre-feu lui, consigne nationale, est en vigueur jusque 23h (hormis pour les privilégiés amis de M. Macron qui assistent à une rencontre de Rolland Garros). Une fois que le système vous a attrapé à la gorge, il ne vous lâchera plus jamais. Telle est la leçon à retenir des évènements que nous subissons actuellement.

Un chiffre : 246 décès dans les Côtes d’Armor officiellement liés au Covid, depuis plus d’un an. De quoi légitimer la prison pour tous ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !