Finistère. Le Conseil départemental va planter 500 000 arbres

A LA UNE

Ce 12 octobre, Maël DE CALAN, Président du Conseil départemental du Finistère a annoncé le lancement d’une opération majeure sur l’ensemble du territoire finistérien : 500 000 arbres seront plantés dans la décennie à venir.

La plantation de 500 000 arbres en dix ans vise à : – créer des puits de captation de CO2, – favoriser la biodiversité, – améliorer la qualité de l’eau pour réduire la teneur en nitrate des cours d’eau, – et enfin améliorer la qualité de vie des Finistériens.

Comment le Conseil départemental va-t-il planter 500 000 arbres ?

Le Conseil départemental s’engage à planter au minimum 50 000 arbres par an sur les 10 prochaines années. Avec une densité de plantation de 1500 à 2000 arbres par hectare, cela représente entre 25 et 33 hectares par an pour un coût estimé entre 350 000 € et 800 000 € selon les essences plantées et le terrain concerné.

Où les arbres seront-ils plantés ?

Les lieux de plantation potentiels sont les zones de protection de captage, les réserves foncières du Département, ainsi que de nouvelles acquisitions foncières qui seront envisagées en bonne intelligence avec le monde agricole. Des plantations seront également réalisées à proximité des bâtiments départementaux et des collèges.

Pour Maël de Calan, Président du Département du Finistère, « passer des discours aux actes au sujet du développement durable est une nécessité et une évidence. Nous sommes une majorité d’action et non d’incantation. Ce plan volontariste de plantation de 500 000 arbres que nous avons décidé en est un exemple clair. Cependant notre ambition est encore plus forte, nous nous engageons à lancer chaque semestre une action majeure et concrète en faveur de l’environnement. »

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés