Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Sur les 348 communes des Côtes-d’Armor, au premier tour de la présidentielle, 86 ont placé Marine Le Pen en tête et 27 Jean-Luc Mélenchon en première position.

Au premier tour de l’élection présidentielle, sur les 348 communes des Côtes-d’Armor, 86 ont placé Marine Le Pen en tête et 27 Jean-Luc Mélenchon en première position. En soi, cela ne constitue pas une surprise. Le plus étonnant est à rechercher du côté de l’ancien « Trégor rouge ». Dans une bonne dizaine de communes, autour de Plouaret et de Bégard, on avait donné la préférence à Mélenchon en 2017, mais, en 2022, on a choisi Mme Le Pen ; en dehors de ces deux communes, on trouve dans ce cas Berhet, Caouennec-Lanvézéac, Coatascorn, Kerfot, Pleumeur-Gautier, Plourivo, Pluzunet… A Plouaret et à Bégard, Mélenchon n’occupe que la troisième place, derrière Le Pen et Macron. Bien entendu, Annie Bras-Denis (ex-PS, tendance Benoît Hamon), maire de Plouaret, est « profondément triste, contrariée, interrogative » devant la percée de Mme Le Pen dans le secteur. « On se demande si notre action municipale a du sens », demande-t-elle. Elle est tout de même capable de pointer la question sociale : «Dans le secteur, une partie de la population a des petits revenus. Ce sont des gens qui vivent des minima sociaux, des actifs qui travaillent dans l’aide à la personne avec des salaires faibles et des temps partiels subis, des jeunes qui ont des déplacements domicile-travail contraints et de plus en plus chers. Certains ont le sentiment que le pouvoir les méprise. » (Libération, jeudi 21 avril 2022)

Marine Le Pen n’a pas progressé seulement dans les communes rurales situées à l’intérieur de la Bretagne. Sainte-Luce-sur-Loire (près de Nantes), ville de 15 300 habitants, avec une économie plutôt prospère, « incarne cette France tranquille qui se porte plutôt bien. De nombreux commerces, des parcs, un théâtre, une médiathèque, les bords de Loire en font une terre d’accueil pour ceux qui aspirent à une vie loin des grandes métropoles mais sans être isolés ». Le résultat du premier tour montre que nous avons affaire à une ville sans problème majeur : Emmanuel Macron (36,04 %), Jean-Luc Mélenchon (22,12 %) et Marine Le Pen (14,36 %). Mais, en 2017, cette dernière avait obtenu 942 voix le premier dimanche, tandis qu’en 2022 elle monte à 1309. Pour le maire Anthony Descloziers (PS), le discours de la candidate du RN perce surtout dans les secteurs les plus défavorisés de la ville. « Le vote Le Pen s’est cristallisé dans les quartiers où les problématiques sociales sont les plus fortes », souligne-t-il (Le Journal du dimanche, 24 avril 2022).

  • Pour le second tour de l’élection présidentielle, Fabrice Loher (centre droit qui appartient à la majorité présidentielle), maire de Lorient, est satisfait des résultats dans sa ville : 31,65 % (7 738 voix) pour Marine Le Pen, et 68,35 % (16 713 voix) pour Emmanuel Macron. Pourtant, le bureau n°40 (gymnase Kersabiec) le chagrine : Marine Le Pen arrive en tête avec 50,71 % des suffrages exprimés : « un résultat qui interroge », dit-il (Le Télégramme, Lorient, lundi 25 avril 2022). Mais le bureau n°20 (groupe scolaire Bissonnet) devrait également le tracasser puisque Mme Le Pen obtient 47,82 % des suffrages exprimés. Aux élections municipales de juin 2020, il y avait quatre listes au second tour ; ce qui a permis à la liste conduite par Fabrice Loher (« Unissons Lorient ») d’arriver en tête avec 35,34 % des suffrages exprimés (4 815 voix), devançant « Lorient en commun, relevons les défis climatiques et sociaux » (32,83 %, 4 473 voix), soit une différence de 342 voix. Notons que Loher est un persévérant puisque c’était sa quatrième participation aux municipales à Lorient.

Bernard Morvan

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Sociétal

CNEWS, le procès de Moscou

Cyclisme, Sport

Cyclisme. Strade Bianche 2024. Parcours, start-list, présentation

sommeil

Santé

Procrastination du sommeil : un fléau moderne aux lourdes conséquences

Politique

Exclu de son lycée pour une question posée sur le génocide vendéen et pour son engagement politique ?

afp_desinformation

Sociétal

“Fact-checkers” : à gauche toute !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Environnement

Côtes d’Armor. Plus de 100 000 reines de frelons asiatiques capturées en 2023

Découvrir l'article

Culture, Dinan, Evenements à venir en Bretagne, GUINGAMP, Lamballe, Patrimoine, ST-BRIEUC

Côtes d’Armor. Les Minutes Bleues, des expériences inédites pendant les vacances de la Toussaint

Découvrir l'article

Dinan, Economie, Sociétal, ST-BRIEUC

Côtes d’Armor. Quel bilan pour le tourisme au mois d’août ?

Découvrir l'article

Economie

Le marché du travail des Côtes-d’Armor marque le pas en 2022

Découvrir l'article

Ensauvagement, LANNION, Sociétal, ST-BRIEUC

Côtes d’Armor : face à la hausse des cambriolages, appel à la vigilance et participation citoyenne pour renforcer la sécurité

Découvrir l'article

GUINGAMP, LANNION, ROSTRENEN, Social, Sociétal, ST-BRIEUC

Côtes d’Armor. Familles monoparentales, pauvreté, vieillissement : l’état des lieux du logement dans le département

Découvrir l'article

A La Une, CALLAC

Bernard Germain : « La première et la plus importante conclusion que je tire du combat de Callac est que lorsqu’on se bat on peut gagner » [Interview]

Découvrir l'article

Sociétal

Migrants. Les Côtes-d’Armor saturées sous la pression migratoire imposée par le Gouvernement

Découvrir l'article

Economie, LANNION, Sociétal, ST-BRIEUC

Côtes d’Armor. Des touristes toujours plus nombreux, même en hiver

Découvrir l'article

Economie, Environnement, Paimpol, Sociétal

Île de Bréhat. Face aux excès, les élus veulent limiter l’afflux de touristes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍