Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Saint-Nazaire : Elle avait agressé un juge, peine confirmée en appel

A Saint-Nazaire en 2022, une audience du tribunal pour enfant avait mal tourné. Une mère, de nationalité argentine, avait agressé le juge qui venait de lui signifier le placement de son enfant. Cette femme de 44 ans au moment des faits était, en effet, très dérangée, parlant de viols, de prostitution d’enfants, en bref l’horreur ! Et une grosse confusion entre réalité et fantasmes.

Avant de sortir du bureau du juge, elle avait renversé le pot de crayons du magistrat et jeté ses affaires au sol pour lui signifier son mécontentement. Celui-ci avait essayé de la sortir, en vain, l’individu s’accrochant aux montants de la porte. La présidente du tribunal, présente à une réunion de travail, dans la pièce d’à côté avait été même frappée au passage alors qu’elle essayait de calmer la jeune excitée.

Placée en internement, celle-ci était sortie en signant une simple décharge.

La femme argentine se sentirait persécutée et discriminée par l’administration française. “Discrimination systémique” au moins ?

Condamnée à trois mois de prison avec sursis en première instance, sa peine a été confirmée en ce début d’année par la cour d’appel de Rennes en appel.

Le syndicat de la magistrature a-t-il appelé à soutenir l’accusée contre la victime cette fois-ci ? Rappelons les mots du célèbre manifeste du syndicat de la magistrature :

«Soyez partiaux. Pour maintenir la balance entre le fort et le faible, le riche et le pauvre, qui ne pèsent pas d’un même poids, il faut que vous la fassiez un peu pencher d’un côté. (…) Ayez un préjugé favorable pour la femme contre le mari, pour l’enfant contre le père, pour le débiteur contre le créancier, pour l’ouvrier contre le patron, pour l’écrasé contre la compagnie d’assurances de l’écraseur, pour le malade contre la sécurité sociale, pour le voleur contre la police, pour le plaideur contre la justice.»

Ces généreuses paroles valent-elles également pour l’agresseur contre le juge ?
Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire : les travailleurs de l’industrie en danger ?

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Trafic de cocaïne à Saint-Nazaire : deux nouvelles peines de cinq ans de prison pour des dockers

Découvrir l'article

Ensauvagement, Local, Société, ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire : un individu tente de mettre le feu à un magasin du centre-ville

Découvrir l'article

A La Une, International

« Javier Milei est un miracle. Si nous n’en profitons pas, ce sera de notre faute » : Entretien avec Nicolás Márquez et Marcelo Duclos

Découvrir l'article

Sport, ST-NAZAIRE

Volley-ball. St-Nazaire affrontera Tours en finale de la Marmara SpikeLigue

Découvrir l'article

Environnement

Ultima Patagonia : la dernière frontière

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Spectacle de Dieudonné près de Saint-Nazaire : La liberté d’expression triomphe face à la tyrannie républicaine

Découvrir l'article

Economie

La Turquie, la Thaïlande et l’Argentine affichent le taux de possession de crypto-monnaies le plus élevé en 2023, soit près de deux fois plus que les États-Unis ou les pays européens.

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire (44) : une femme agressée par un homme de type nord-africain, puis secourue par trois cyclistes

Découvrir l'article

Justice, Local, Société, ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire : il revient de la mosquée et…trouve 1kg de cannabis !

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky