Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

A la découverte des Saints Bretons. Le 5 Mars c’est la Saint Piran

Nous vous proposons dans cette rubrique de découvrir l’histoire des Saints Bretons. Les saints bretons désignent des personnalités bretonnes vénérées pour le caractère exemplaire de leur vie d’un point de vue chrétien. Peu d’entre elles ont été reconnues saintes par la procédure de canonisation de l’Église catholique (mise en place plusieurs siècles après leur mort), mais ont été désignées par le peuple, leur existence même n’étant pas toujours historiquement attestée. La plupart des vitae de saints bretons qui nous sont parvenues datent en effet des ixe et xe siècles ou ont été réécrites dans le contexte de la réforme grégorienne qui induit parfois les clercs à remodeler les documents hagiographiques, issus de traditions orales transmises aussi bien dans le vieux fond populaire que dans le milieu savant, dans leur intérêt (légitimation de la figure épiscopale, du bien-fondé d’une réforme d’une communauté monastique). Le développement du culte de ces saints se développe au Moyen Âge tardif lorsque plusieurs familles de l’aristocratie bretonne s’approprient les légendes hagiographiques en justifiant par des arguments généalogiques, de la protection particulière d’un saint ou de son adoption comme ancêtre de substitution dans leurs lignages.

Les historiens actuels éprouvent encore beaucoup de difficultés pour distinguer entre imaginaire et réalité. L’historicité des épisodes de la vie de ces saints reste ainsi souvent douteuse car ces épisodes se retrouvent dans l’hagiographie tels qu’ils apparaissent dans les coutumes ou dans le folklore. La structure même du récit des vitae se rencontre dans d’autres Vies de saints dont les auteurs reprennent généralement des « conventions littéraires d’un modèle biblique qui façonnait leurs modes de pensée et d’expression ».

En 2022, environ 170 saints bretons sont représentés, chacun par une statue, à la Vallée des Saints, en Carnoët.

Le 5 Mars c’est la Saint Piran

Saint Piran ou Perran est un abbé et saint cornouaillais du début du VIe siècle, supposé d’origine irlandaise.

Il est le saint patron des mineurs d’étain, et est aussi généralement considéré comme le saint patron de la Cornouailles, bien que Saint Michel et Saint Pétroc aient aussi des prétentions à ce titre. Le drapeau de Saint Piran est une croix blanche sur fond noir.

Origine irlandaise supposée

Piran est le plus célèbre de tous les saints dont on dit qu’ils sont venus d’Irlande en Cornouailles. Au moins au XIIIe siècle, il a été identifié avec le saint irlandais Ciarán de Saighir, qui a fondé le monastère de Seirkieran (Saighir) dans le comté d’Offaly. Cette identification était due à la capacité largement reconnue de la lettre “P” celtique ou brythonique à se transformer en lettre “C” celtique ou gaélique. La ” Vie de saint Piran ” du XIVe siècle, probablement écrite à la cathédrale d’Exeter, est une copie complète d’une vie irlandaise plus ancienne de saint Ciarán de Saighir, avec une filiation différente et une fin différente qui tient compte des travaux de Piran en Cornouailles, et surtout des détails de sa mort et des déplacements de son sanctuaire cornouaillais ; ainsi, ” on a excisé les passages qui parlent de son enterrement à Saighir ” (Doble).

En revanche, aucun sanctuaire ne lui est consacré en Irlande. Le 5 mars est la fête traditionnelle de saint Ciarán de Saighir et de saint Piran, mais le calendrier de l’église de Launceston indique une autre date, le 18 novembre, pour ce dernier. Charles Plummer a suggéré que Piran pourrait plutôt être identifié à Saint Ciarán de Clonmacnoise, qui a fondé le monastère de Clonmacnoise, également dans le comté d’Offaly, mais cela est douteux car ce saint serait mort de la fièvre jaune à l’âge de trente-deux ans et aurait été enterré traditionnellement à Clonmacnoise. Son père est cependant parfois dit avoir été un Cornouaillais. J. Loth a d’ailleurs soutenu, sur des bases philologiques détaillées, que les deux noms ne pouvaient être identiques. G. H. Doble pense que Piran était un Gallois de Glamorgan, citant la chapelle perdue qui lui était autrefois dédiée à Cardiff.

Dans l’église paroissiale de Trézilidé (29), il est représenté, tête nue, les mains levées en signe de bénédiction. Ce saint pourrait avoir quelque rapport avec Petran, père de Padern.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 18 Avril c’est la Saint Molff

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 17 Avril c’est la Saint Donan

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 16 Avril c’est la Saint Patern

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 15 Avril c’est la Sainte Yuveot

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 14 Avril c’est la Saint Tassach

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 13 Avril c’est la Saint Karadeg

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 12 Avril c’est la Sainte Ida

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 11 Avril c’est la Sainte Keridwen

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 10 Avril c’est la Saint Adeodat

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 9 Avril c’est la Saint Meldroc

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky