Étiquette : EBANSN

Les mauvais comptes de l’École des Beaux-arts de Nantes Saint-Nazaire

Les jugements des chambres régionales des comptes sont rarement palpitants. Ce sont souvent des histoires de fonctionnaires qui, pressés par leurs supérieurs, ont coché la mauvaise case. Le jugement des comptes de l’École des beaux-arts de Nantes Saint-Nazaire (EBANSN) n’échappe pas à la règle. Prononcé le 30 septembre, il a été publié voici quelques jours par la chambre régionale des

Nantes : David Martineau, président de l’EBANSN, renonce aux municipales

La nouvelle n’aura étonné que ceux qui n’ont pas lu le rapport de la chambre régionale des comptes des Pays de la Loire sur l’École des beaux-arts Nantes Saint-Nazaire (EBANSN) – ou l’article que Breizh-info lui a consacré le mois dernier : David Martineau, adjoint à la culture de Johanna Rolland et vice-président de Nantes Métropole, renonce à se présenter aux

École des Beaux-Arts Nantes Saint-Nazaire : une mauvaise affaire pour Johanna Rolland

L’affaire tombe mal pour Johanna Rolland à cinq mois des municipales. L’École des Beaux-Arts de Nantes Saint-Nazaire (EBANSN) est gravement accrochée par la chambre régionale des comptes des Pays de la Loire. Malgré son ton mesuré comme toujours, l’avis de la Chambre est d’une sévérité inhabituelle : « La chambre a relevé de nombreuses anomalies dans la gestion de l’établissement. […] Le

Les mauvais comptes de l’École des Beaux-arts de Nantes Saint-Nazaire

Les jugements des chambres régionales des comptes sont rarement palpitants. Ce sont souvent des histoires de fonctionnaires qui, pressés par leurs supérieurs, ont coché la mauvaise case. Le jugement des comptes de l’École des beaux-arts de Nantes Saint-Nazaire (EBANSN) n’échappe pas à la règle. Prononcé le 30 septembre, il a été publié voici quelques jours par la chambre régionale des

Nantes : David Martineau, président de l’EBANSN, renonce aux municipales

La nouvelle n’aura étonné que ceux qui n’ont pas lu le rapport de la chambre régionale des comptes des Pays de la Loire sur l’École des beaux-arts Nantes Saint-Nazaire (EBANSN) – ou l’article que Breizh-info lui a consacré le mois dernier : David Martineau, adjoint à la culture de Johanna Rolland et vice-président de Nantes Métropole, renonce à se présenter aux

École des Beaux-Arts Nantes Saint-Nazaire : une mauvaise affaire pour Johanna Rolland

L’affaire tombe mal pour Johanna Rolland à cinq mois des municipales. L’École des Beaux-Arts de Nantes Saint-Nazaire (EBANSN) est gravement accrochée par la chambre régionale des comptes des Pays de la Loire. Malgré son ton mesuré comme toujours, l’avis de la Chambre est d’une sévérité inhabituelle : « La chambre a relevé de nombreuses anomalies dans la gestion de l’établissement. […] Le

À LA UNE

COP 27. Payer le tiers-monde pour qu’il reste du coté « monopolaire » ?
Hockey sur Glace : Retour sur la 1ère étape du Daikin Ice Club à Rennes
Le Torrent, Enzo le Croco, She Will, Violent Night, Cow : la sélection cinéma hebdo
Ploërmel (56) : le futur groupe scolaire aura-t-il un nom breton ? Peu probable...