Étiquette : ligue du lol

Sciences Po

Harcèlement. Les élèves de Sciences Po Paris ne sont pas rassurés…

Les étudiants de l’école de journalisme (EDJ) de Sciences Po Paris ont demandé à la direction de l’école de clarifier ses positions vis-à-vis de journalistes de Franceinfo accusés de harcèlement. Journalistes à Franceinfo licenciés Si l’affaire de la Ligue du LOL avait fait beaucoup de bruit dans le microcosme du journalisme parisien, elle a notamment permis de lever le voile

Natacha Polony : Journalisme et #LigueduLOL [Vidéo]

Natacha Polony : Journalisme et #LigueduLOL. Une interview Thinkerview. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LOL

Ligue du LOL : la face cachée de la bien pensance

Féministes et pro LGBT le jour et machistes et homophobes la nuit… La Ligue du LOL était un peu le Mister Hyde des journalistes en vogue. Un exutoire pour bien-pensants savamment cachés derrière des pseudonymes pour garantir l’anonymat. Tout commence en 2009 avec un groupe Facebook appelé la Ligue du LOL, acronyme qui signifie « mort de rire » en anglais, créé

Sciences Po

Harcèlement. Les élèves de Sciences Po Paris ne sont pas rassurés…

Les étudiants de l’école de journalisme (EDJ) de Sciences Po Paris ont demandé à la direction de l’école de clarifier ses positions vis-à-vis de journalistes de Franceinfo accusés de harcèlement. Journalistes à Franceinfo licenciés Si l’affaire de la Ligue du LOL avait fait beaucoup de bruit dans le microcosme du journalisme parisien, elle a notamment permis de lever le voile

Natacha Polony : Journalisme et #LigueduLOL [Vidéo]

Natacha Polony : Journalisme et #LigueduLOL. Une interview Thinkerview. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LOL

Ligue du LOL : la face cachée de la bien pensance

Féministes et pro LGBT le jour et machistes et homophobes la nuit… La Ligue du LOL était un peu le Mister Hyde des journalistes en vogue. Un exutoire pour bien-pensants savamment cachés derrière des pseudonymes pour garantir l’anonymat. Tout commence en 2009 avec un groupe Facebook appelé la Ligue du LOL, acronyme qui signifie « mort de rire » en anglais, créé

À LA UNE

Belgique. Le Musée des Celtes va reconstituer intégralement un char celtique
Cybersécurité. Les prévisions mondiales pour 2023
A Guingamp, la maternité plus que jamais menacée
Rennes couvert de slogans pour la promotion de la transexualité