Étiquette : traitres

Ivan Rioufol. Après le politiquement correct, le sanitairement correct !

Le journaliste-éditorialiste du Figaro, Ivan Rioufol, est devenu le défenseur courageux de la révolte des Gilets Jaunes et le « gaulois réfractaire » à la Macronie, ses pompes et ses œuvres. Pour TVLibertés, l’auteur de « Macron, la grande mascarade » dénonce la bunkérisation de la pensée dans notre pays et affirme qu’au politiquement correct s’ajoute aujourd’hui le sanitairement correct.

« Sus aux traîtres ! ». Pour Ivan Rioufol, l’heure des comptes à sonné

Editorialiste au Figaro, Ivan Rioufol est une figure bien connue des téléspectateurs de TVLibertés et des lecteurs de Breizh-info. Dans son dernier essai « Les traîtres », il pointe du doigt ceux qui depuis 40 ans abusent la confiance des électeurs, mentent sur la réalité, saccagent la nation fragile. Faudrait-il se résoudre à regarder la France se désintégrer, sans que

Ivan Rioufol. Après le politiquement correct, le sanitairement correct !

Le journaliste-éditorialiste du Figaro, Ivan Rioufol, est devenu le défenseur courageux de la révolte des Gilets Jaunes et le « gaulois réfractaire » à la Macronie, ses pompes et ses œuvres. Pour TVLibertés, l’auteur de « Macron, la grande mascarade » dénonce la bunkérisation de la pensée dans notre pays et affirme qu’au politiquement correct s’ajoute aujourd’hui le sanitairement correct.

« Sus aux traîtres ! ». Pour Ivan Rioufol, l’heure des comptes à sonné

Editorialiste au Figaro, Ivan Rioufol est une figure bien connue des téléspectateurs de TVLibertés et des lecteurs de Breizh-info. Dans son dernier essai « Les traîtres », il pointe du doigt ceux qui depuis 40 ans abusent la confiance des électeurs, mentent sur la réalité, saccagent la nation fragile. Faudrait-il se résoudre à regarder la France se désintégrer, sans que

À LA UNE

Nantes : procession de l’Immaculée Conception ce 8 décembre à 20 heures
A la découverte des Saints Bretons. Le 8 décembre, c’est la saint Budog
Guerre en Ukraine. Mais pourquoi donc des hommes meurent-ils pour leur pays ? [L'Agora]
52e Festival Interceltique de Lorient. L'affiche et les premiers noms dévoilés (Clannad, I Muvrini, Sian, Suzanne Vega...)