Synutra Carhaix. Les Chinois inaugurent, les agriculteurs trinquent

cr_carhaix

30/09/2016 – 08H15 Carhaix (Breizh-info.com) – Mercredi 28 septembre, en parallèle de l’inauguration de l’usine Synutra à Carhaix (29), la Coordination rurale de Bretagne a organisé une distribution de lait dans le centre-ville afin de dénoncer la politique de Sodiaal qui brade le lait de ces éleveurs.

Pour Noël Rozé, éleveur dans le Morbihan et président de la CR Bretagne, « La poudre de lait infantile produite par Synutra est un produit noble pour les Chinois, de luxe même ; elle n’a pas lieu d’être produite avec de la matière première payée au rabais ».

Véronique Le Floc’h, éleveuse dans le Finistère et présidente de l’OPL, illustre : « Pour faire un kilo de poudre, il faut 2,85 litres de lait. Par conséquent, dans une boite de lait vendue plus de 50 € en Chine, il n’y a qu’un euro qui revient à l’agriculteur. Est-ce normal ? Pourquoi tout ce qui est rentable nous échappe ? »

La presse est par contre unanime et reprend en chœur les propos de Christian Troadec, maire de Carhaix : « La Chine, c’est le Pérou pour la Bretagne ». Nous pouvions lire dans les différents articles sur le sujet que 700 invités, dont 250 chinois, étaient conviés à l’inauguration, que Synutra emploiera 280 salariés, que les investissements s’élèvent à 170 millions d’investissements, que 700 producteurs livreront 285 millions de litres, qu’à terme l’usine produira 300 boîtes de lait à la minute, que Sodiaal engrangera 20 millions d’euros de bénéfice, mais par contre, pour connaître le prix d’achat aux producteurs, il faudra repasser…

Aux alentours de 15h, une partie des agriculteurs ont pris le chemin de l’usine. Pendant quelques minutes, ils en ont bloqué l’entrée.

A noter la présence aux côtés des agriculteurs de Gilles Pennelle, Emeric Salmon et Agnès Richard, élus du groupe FN à la région Bretagne. « Alors que les élus UMPS étaient à l’intérieur de cette usine en train de boire du champagne, nous étions devant pour dénoncer la main-mise des multinationales sur l’agriculture française et l’asservissement programmé de nos éleveurs condamnés, à ce rythme, à disparaitre ! » ont-ils déclaré.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • Marie Martin

    Les Chinois ont bien spécifié qu’ils achèteront à Soodial le lait au prix du marché. Il est très peu probable que Sodiaal achète le lait aux agriculteurs Bretons au dessus de ce prix. Bravo à Christian Troadec …
    Le néo-FN dénonce mais quelles sont leurs solutions : « votez pour nous ensuite vous verrez »

    • jacques

      avec les autres , on connait le résultat

      • Marie Martin

        Le néo-FN, des sauveurs !!!!!!
        Cumul : Conseiller régional + attaché parlementaire = merci chers crétins, nous au moins nos fins de mois sont agréables.
        Ils ne sont pas là pour changer quoique ce soit, juste le buzz pour récupérer des voix pour les législatives en 2017 et donc du blé nécessaire à leur survie : c’est ça le Système.

        • jacques

          Le néo-FN, des sauveurs !!!!!!
          il suffit de regarder le résultat de 50 an d’UE , pour se dire qu’il est impératif de changer de route . après le brexit , vive la France dehors de l UE .
          Marie , surtout ne change pas de docteur il aura ta peau

          • Marie Martin

            Voter pour des escrocs plus escrocs que les autres, non merci.
            Rapprochez vous d’eux : de loin, la mariée est toujours belle.
            Ce ne sont pas les Présidentielles qui intéressent le néo-FN, ouvrez les yeux, lisez Rivarol, ce sont les LEGISLATIVES ! pour le flouze.
            Sachez également que la Marine est contre l’identité régionale !

          • jacques

            Sachez également que la Marine est contre l’identité régionale !
            qu’est qu’on en a à foutre de l’identité régionale quand notre identité française est en danger

          • Marie Martin

            Lisez donc Rivarol et allez manifester aux cotés du néo-FN, ils manquent de bras et de pieds sans oublier quelques têtes aussi.
            Pauvre Bretagne
            Pauvre France.

          • An

            Ah ça, l’identité française aurait du y penser avant.
            C’est parce qu’elle a tué ses identités régionales que la France est devenu le pays le plus cosmopolite d’Europe. Défendre l’identité française, c’est se battre contre l’identité européenne. La France est le cancer de l’Europe.

  • Gillic

    Les producteurs de lait bretons sont les dindons de la farce, comme d’ habitude !!!! Pendant ce temps là, les clampins de l’ umps boivent le champagne avec les chinois, ils ne sont plus à une trahison près !!!!!

  • Erwan du Radôme

    Depuis cet été, on voit pas mal de Chinois qui se promènent en ville, prenant de nombreux endroits en photo. Il n’est pas rare de voir Troadec parlant avec l’un deux, sur la terrasse du Brit-Hotel. Il se trame quelque chose…

    • An

      Ils parlent certainement d’investir dans un élevage d’épagneuls bretons.
      Entre les US, la Russie, les pays arabo-musulmans, le danger, évidemment, c’est la Chine. Ils vont envoyer leurs militaires pour protéger leurs investissements agricoles en France. Évidemment.
      Le péril jaune, mouais… Yen à d’autres, non ?
      Enfin, c’est pas comme si yavait personne d’autres pour investir dans nos campagnes. Et ancrer, sur le court terme, certes, des indigènes en campagne, qui iraient, sinon, allonger les listes des boîtes d’intérim dans nos « métropoles ».
      C’est pas glorieux, c’est pas la solution mais s’il y a bien un moindre mal, c’est bien le partenariat économique avec la Chine. Comparés aux autres pays suscités, c’est vraiment le dernier qui cherche à affaiblir l’Europe. Ils en profitent mais se moquent d’en faire un pré-carré. Ils ont assez à faire chez eux, notamment les Ouïghours, et en Asie-Pacifique.
      À la limite, ils ne doivent pas voir d’un bon oeil la Polynésie française. Mais surtout parce que nous sommes les toutous des Américains.
      Le Noiche est pragmatique. Et leur PCC. Ils sont égocentrés. Ils ne leur importent pas d’écraser les autres et de leur imposer leur monde. Ils veulent simplement être le premier pays au monde, ce qui est logique vu leur démographie, qu’ils ont contrôlé, et quand même un peu inquiétant dans leur vision de plus grande civilisation de l’Histoire. S’ils n’oublient et ne pardonnent pas l’humiliation subie par l’Occident, ils se réservent d’abord face aux Japonais, ils n’oublient pas non plus qu’il y a à peine 30 ans, c’étaient des crèveladalles. Ils ont un respect, qui se perd face aux réalités, pour l’Europe que n’ont pas les US, qui se voient comme les Européens qui ont avancés (c’est fondateur dans leur psyché: ils descendent d’ambitieux victorieux, nous descendons de leurs cousins losers) et qui nous lâchent aujourd’hui. En 41, la démocratie en Europe, ils s’en foutaient, ils sont venus contre l’URSS. Si l’Europe pouvait disparaître, ça les confirmeraient dans leurs délires de supériorité.
      Non, des investissements chinois, ce n’est pas ça qui va sortir l’Europe de son marasme mais il n’y a rien à perdre.
      Le seul risque que représente la Chine, c’est qu’elle, ou un de ses voisins (poussés par les US) perde les pédales et provoque la 3e. Mais ça ne touchera l’Europe que par rebond.
      À Carhaix, je le répète, ça va pousser des centaines de personne à voir leur avenir à Carhaix. Plutôt que d’aller à Brest, métropole du Grand-Ouest.
      Le jour où l’Europe s’effondrera, peut-être que Carhaix sera un bastion. Et peut-être que ça sera un peu grâce aux Chinois.
      Après, si évidemment on amène des migrants pour bosser dans l’usine, ce ne sera pas la même. Mais s’il faudrait accuser les Chinois de ça, on n’a rien compris.
      Les Américains, les Russes, les Musulmans veulent la fin de l’Europe.
      Les Chinois s’en foutent. À la limite, notre effondrement les intéresserait comme modèle à ne pas suivre.
      Mais j’ajouterai que dans l’idée d’affrontement économique, la Chine est tellement pragmatique qu’elle n’investit pas à l’aveugle pour faire avancer sa qualité de production. Il y a même un certaine reconnaissance.
      Mais ils mettent leurs billes tellement à droite et à gauche, que Carhaix ne risque pas grand chose.
      Si j’étais néo-zélandais, là, ça serait autre chose…

  • Gilles Breizh

    Bonjour,

    Allez voir la politique
    chinoise dans
    le reste du monde, particulièrement en Afrique et
    en Asie du sud Est
    Ça laisse perplexe.

    De plus  » Synutra
    Internationale Inc  »est une Olding et cette précision est
    importante.Détenue par des fonds d’investissements chinois,dont le
    siège sociale est basé dans le Maryland, donc de droit américain.
    Cotée au Nasdag.
    https://finance.yahoo.com/quote/SYUT/profile?p=SYUT

    SYNUTRA
    INTERNATIONAL INC.
    2275 Research Blvd.
    Suite
    500,
    ROCKVILLE,
    MD,
    20850
    United States .

    Synutra France  » gestionnaire de l’usine n’est que ce que l’on
    appelle une société
    fille.

    La question à se poser est::
    Les factures suivront-elles le produit élaboré à Karhaix
    ( Synutra France/ Filières de distribution Synutra en Chine ) ou
    transiteront-elles par Rockville ?
    Dans ce cas on peut craindre la mise en place de ce que l’on appel  » Les prix de
    transfère  » avec ce que cela implique concernant la taxation
    des bénéfices.

    Le contribuable Breton doit-il encore soutenir une filière agricole détournée à servir
    de confortables dividendes à quelques milliardaires chinois ?

    Je ne m’étale pas mais vous conseil de faire quelques recherches sur
    ces différents points.

    • Ar Vran

      Certes il ne faut pas se bercer d’illusions de l’intérêt des chinoix pour Carhaix mais en étant pragmatique, s’il n’y avait pas eux que deviendrait la filière laitière en basse bretagne ? Elle disparaîtrait car en dehors des Chinois, on ne peut pas dire qu’il y a beaucoup de monde qui se pousse au portillon pour « sauver » cette filière. Alors même si cet accord est loin d’être parfait il n’y pas d’autres alternatives concrètes qui puissent encore sauver le bassin de vie de Karhaez. Arrêtez de vous bercer d’illusions.
      Dénoncer l’accord? et ensuite ? A part RIEN, qu’il y a-t-il?
      C’est triste mais c’est cela la triste vérité.