Rennes. Dropbird : une start-up qui veut dynamiser le petit commerce de centre-ville

dropbird

03/07/2017 – 07h15 Rennes (Breizh-Info.com) –  La jeune entreprise rennaise Dropbird a développé un site Internet permettant aux commerçants de centre-ville de toucher une clientèle souhaitant consommer en circuit court. La société a été créée en novembre 2014 et elle est dirigée par Claude Le Brize, Composée de 5 salariés, la start-up dispose de son propre parc de véhicules électriques. Elle est actuellement en contact avec la société du Grand Paris pour installer des consignes dans six gares SNCF de la capitale.

La solution intègre l’acheminement des achats sur les lieux de transit des consommateurs et vise en particulier les usagers des transports en commun urbains et périurbains.

En phase d’expérimentation depuis le début de l’année, elle est soutenue par le dispositif Rennes St Malo Lab.

La plateforme e-commerce conçue et administrée par Dropbird offre la possibilité aux commerces de proximité de vendre leurs produits en ligne via un abonnement mensuel. Mais Dropbird va plus loin en organisant la livraison des achats vers des casiers sécurisés et connectés disponibles 24/24 et 7/7, situés dans des lieux stratégiques du centre-ville à proximité de nœuds de transport (gare, métro).

La plateforme fonctionne sur le principe du « Click & Collect » :

Le client passe sa commande en ligne sur dropbird.fr ; le commerçant valide et prépare la marchandise qui est ensuite prise en charge par l’entreprise pour être transportée en véhicule électrique jusqu’à la consigne choisie par le client. Ce dernier peut alors récupérer, sur son trajet habituel, sa commande 3 heures après l’avoir passée.

Aucun surcoût n’est appliqué sur les produits, le prix est le même qu’en magasin.

« Les commerçants locaux, quant à eux, bénéficient d’un coup de pouce en terme de visibilité,  auprès d’une clientèle soucieuse de consommer locale mais qui venait de moins en moins vers eux » expliquent les concepteurs du site.

« Grâce à une interface web simple à administrer, la plateforme permet aussi très souvent au commerçant de faire ses premiers pas dans la vente en ligne, tout en s’affranchissant des tracas de la logistique. Elle constitue une opportunité de rattraper le retard pris par rapport à l’activité e-commerce des grandes enseignes. La collecte et la livraison des commandes étant réalisées avec des Bluecar de Bolloré, Dropbird répond aussi aux enjeux environnementaux : zéro émission de CO2, zéro pollution sonore et optimisation des flux de transport (décongestion des centres).»

Actuellement, le dispositif est en phase d’expérimentation pendant 18 mois (depuis mars 2017) : l’expérimentation concerne l’ensemble du circuit de vente : depuis la commande en ligne jusqu’à la mise à disposition en consigne. Les consignes automatiques concernées sont situées à proximité des stations de métro République, Henri Fréville et Colombier à Rennes ainsi qu’en gare de Saint-Malo. Ces sites représentent un potentiel de 150 000 clients/jour.

Aujourd’hui, cinq commerçants ont signé un contrat avec la start-up : Du Bruit dans la Cuisine, Eye Blue, Forum du livre, Groix & Nature et Confidences des vignobles.

« Plus de 1 500 commerçants à Rennes et dans la première couronne sont susceptibles d’être intéressés par notre place de marché. » estime Claude Le Brize, fondateur de Dropbird.

Un futur concurrent de proximité face à Amazon ? Affaire à suivre …

Crédit photo :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine