Incidents Rennes-Nantes : le Stade Rennais veut faire porter le chapeau à ses supporteurs

A LA UNE

01/10/2013 – 18h20 – Rennes (Breizh-info.com) – Le Stade Rennais vient de faire connaître son intention de porter plainte contre les supporteurs identifiés ayant envahi le terrain afin d’aller provoquer les supporteurs nantais, 45 minutes avant le coup d’envoi du derby breton qui avait lieu dimanche dernier. L’affaire ne semble pourtant pas aussi simple que ce que déclare la direction du Stade Rennais. Retour sur les évènements.

Le RCK, Roazhon Celtic Kop, principal groupe « ultra » rennais, avait en effet de longue date – 2 mois de préparation – envisagé une animation sur toute la tribune Mordelles, qui accueille le kop rennais. Cette animation avait été disposée et mise en place la veille au soir, avec l’accord du service de sécurité du Stade Rennais.

Chargée de la sécurisation du stade pour les grands événements depuis des années, la société Protec Sécurité, dirigée par Sergio Valerio, est très contestée au sein des supporteurs rennais, notamment en raison de leur mauvaise gestion de l’encadrement des supporteurs lors de grandes rencontres. Au cours des années 2000 plusieurs groupes ultras rennais s’en sont d’ailleurs plaints.

Selon des sources confirmées un accord avait été passé entre le RCK et la sécurité du Stade Rennais afin que celle-ci assure une veille la nuit précédant le derby afin d’empêcher toute intrusion dans les tribunes. Les rivalités traditionnelles entre supporteurs rennais et nantais laissaient craindre en effet une tentative de « vol d’étendard », pratique courante et bon enfant, mais pas vraiment appréciée par les associations en charge des animations au sein de la mouvance « ultra ». Or il semblerait que des supporteurs nantais aient pu tranquillement s’introduire au cours de la nuit précédant la rencontre ou le jour du match, dans la tribune rennaise, afin de dérober toute une partie du « tifo » qui devait accompagner l’entrée des joueurs sur le terrain. Une défaillance qui incombe à l’entreprise chargée de la sécurité du stade.

Ces faits n’ont bien entendu pas été du goût des membres du RCK qui, après s’être aperçu de ce vol de matériel et alors que les supporteurs nantais les narguaient à ce sujet via une banderole déployée dans le parcage réservé aux supporteurs visiteurs, ont tenté de récupérer leur bien en pénétrant sur le terrain rennais. Cette intrusion des supporteurs n’a manifestement pas été appréciée par les dirigeants du Stade Rennais qui, dans la logique du football commercial contemporain, préfèrent les simples spectateurs consommateurs aux supporteurs « ultras » au caractère bien trempé.

Alors que les menaces de plaintes et d’interdictions de stade – très pénalisantes pour ceux qui les subissent, y compris au niveau professionnel – pèsent sur une partie des supporteurs rennais du RCK, certains s’étonnent que le Stade Rennais ne s’interroge pas plutôt sur l’efficacité de son service de sécurité et d’encadrement. Ce dernier serait en effet source de problèmes depuis plusieurs années.

Tout le monde a encore en tête les frasques des anciennes sociétés en charge de la  sécurité du stade. Réputées pour leur manque de professionnalisme, et des embauches « limites » – dans les années 2000 certaines recrues parlaient à peine français et avaient le coup de poing facile quand il s’agissait d’intervenir en tribune – elles ont d’ailleurs toutes fermé ou été fermées.

rck

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

Articles liés