Extrême-gauche : nouvelle agression au Pyms à Rennes, dans la nuit de mercredi à jeudi

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

03/10/2013 – 18H00 – Rennes (Breizh-info.com) – Dans la nuit de mercredi à jeudi, deux personnes qui se trouvaient au Pyms, une boîte de nuit du centre-ville de Rennes, ont été pris à partie par un autre groupe d’individus se revendiquant « antifascistes ».
À l’intérieur de l’établissement, un des « antifas » aurait identifié un jeune homme comme étant un « nationaliste » et lui aurait pour cette raison donné un coup de tête en plein visage, avant de le rouer de coups. La sécurité du Pyms est finalement intervenue, séparant les deux groupes et raccompagnant les deux hommes « pour leur sécurité », via une sortie de secours.
Une fois dehors, ceux-ci ont à nouveau été pris à partie par les « antifas » particulièrement remontés. Projetés à terre par leurs agresseurs, ils n’ont dû leur salut qu’à l’intervention du service de sécurité du Pyms qui, à coups de gaz lacrymogènes, a fait fuir tout le monde.Blessées, les deux victimes ont porté plainte. L’un des agresseurs – auteur du violent coup de tête, aurait été identifié. Il serait bien connu à Rennes pour son engagement « radical ».

Cette affaire fait suite aux très nombreuses agressions commises à Rennes par des individus se réclamant de la mouvance « antifa » à l’égard de ceux qu’ils soupçonnent d’être des « fascistes », qualification donnée par eux à toute personne soupçonnée de ne pas penser comme eux.
Cette affaire n’est pas sans rappeler celle de Clément Méric, avec une fin heureusement moins tragique. Le jeune militant antifasciste brestois avait en effet trouvé la mort, en juin dernier à Paris, alors qu’il tentait de s’en prendre physiquement avec ses amis à un groupe identifié comme « facho », avant que l’un des agressés ne vienne lui porter un coup de poing fatal – Légitime défense selon les uns, meurtre délibéré selon les autres.

Ces derniers mois, de nombreuses plaintes ont été déposées à Rennes des différents côtés : Gaël Roblin, copropriétaire du bar « alternatif, antifasciste et militant breton », le « 1675 » à Rennes, est ainsi allé au commissariat de Rennes déposer plainte contre des dégradations et des menaces que son établissement aurait subies de la part de militants adverses.
Dans le même temps, plusieurs plaintes ont également été déposées par des militants de droite – ou réputés tels – pour violence en réunion, agressions, menaces de mort etc.Hormis celle déposée par Gaël Roblin, où des personnes ont été convoquées et entendues au commissariat de Rennes, ces plaintes sont pour l’instant toutes restées lettre morte. Selon des sources policières, il semblerait en effet que la justice ne fasse pas montre d’un zèle excessif pour retrouver et poursuivre les auteurs de ces agressions.

Mise à jour du 4/10/2013 : Un autre jeune de 18 ans aurait été agressé et passé à tabac hier par une vingtaine de militants d’extrême gauche, à l’Université de Rennes2.

antifa_rennes
des antifascistes « radicaux »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

9 Commentaires

  1. C EST UNE VERITABLE HONTE..LA RUE EST DEVENUE 1 VERITABLE TERRAIN DE JEUX POUR LES ANTIFAS..ILS AGRESSE TOUT ET N IMPORTE QUI ..TOUJOURS A 20 CONTRE 1…ILS S EN FOUTENT CAR PROTEGES PAR TAUBIRAT ET VALLS ..QUAND ILS SONT ARRETES PAR LA POLICE.. ILS SONT REMIS EN LIBERTE 4 H APRES..QUAND C L INVERSE..MEME EN LEGITIME DEFENSE..ON LE BALANCE EN PRISON…HEUREUSEMENT QUE NOUS AUSSI ..QUAND ON EN ATTRAPE QUELQUES UNS ..ILS EN PRENNENT PLEIN LEURS GUEULES..OU ALORS CA PLEURE POUR NE PAS SE FAIRE MASSACRES..MAIS CA NE CHANGE RIEN..ILS SE FOND PETER LEURS TRONCHES QUAND MEME….CROYAIEZ MOI ON A LA RIPOSTE RAPIDE ET FOUDROYANTE..ILS NE SONT QU UN RAMASSI DE TAS DE MERDE QUE LON TRAQUE..QUE L ON ATTRAPPE ET
    QUE L ON MASSACRERA JUSQUOS DERNIER

  2. Ces petits enculés écervelés ne paient rien pour attendre.. Gosses de riches, punk à chien ou pseudo Rasta blanc.. Ils paieront le même tarif!! Cette milice politique n’est composée de fiottes tatouées qui se prennent pour des durs… Mais, une fois éloignés de leur petits potes ils rasent les murs et se comportent comme leur héro. Méric le gros lâche..

  3. Les antifas militent pour leur propre remplacement , ils sont vraiment la tare mentale de notre société et aussi les idiots utiles du nouvel ordre mondial .Un monde ou après de multiples métissages nous aurons tous la même couleur , la même nourriture , la même fonction d’esclave.
    Ces idiots se battent pour que les masses deviennent des futurs esclaves uniformes tout en pensant qu’ils promeuvent la diversité et la rébellion au système .
    Un accouchement post 68ard de débiles en puissance qui nuisent gravement à la LIBERTE qu’ils croient prôner…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Tyrannie sanitaire et refus de vaccination. L’épouse d’un pompier d’Ille-et-Vilaine annonce le licenciement probable de son mari

Le journal Média Presse Info a reçu le message d’une épouse dont le mari, pompier professionnel à Rennes, refuse de céder à la dictature...

Aux frontières du grotesque : Antifa le jeu

Les groupes antifas continuent de descendre dans les limbes du ridicule. Etant donné que le combat contre « l'extrême-droite » est perdue autant dans les cœurs...

Rennes : des ateliers « vélos queers en non-mixité »

Alors que les sénateurs ont adopté en avril un « amendement UNEF » demandant la dissolution des associations organisant des « réunion non-mixtes » où sont généralement interdits...

Rennes : Un quartier pour islamistes radicalisées ouvert à la prison des femmes

La célèbre prison des femmes inaugurera prochainement un nouvel outil pénitentiaire : un quartier de prise en charge des femmes radicalisées (=islamistes). Le chantier débuté depuis...