Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Retour sur le festival du film britannique de Dinard

07/10/2013 – 16H00 (Breizh-info.com) – De notre envoyé spécial Yann Vallerie – Beau temps et affluence d’un public de cinéphiles auront marqué la 24ème édition du festival du film britannique qui s’est tenu à Dinard du 2 au 6 octobre. Un festival marqué par « Spike Island » du réalisateur Mat Whitecross et surtout le remarquable « Believe » de David Scheinmann.
Des films en compétition que nous avons pu voir – « Spike Island » et « The Sea » – c’est incontestablement « Spike Island » de Mat Whitecross qui l’emporte, justement récompensé par le prix du meilleur scénario. Pas grand-chose à dire du second : lent et passablement ennuyeux, « The Sea » aura été la grande déception de ce festival.
Ce film raconte l’histoire d’une bande de copains fans des Stones Roses, dans le Manchester de la fin des années 80. Celle-ci décide de se rendre au concert historique du groupe de rock mancunien Stone Roses en mai 1990 à Spike Island, au nord-ouest de l’Angleterre. Le film suit leurs péripéties sur quelques journées avant le concert. Servis par une bande originale plaisante et déjantée, et interprétés par des acteurs qui donnent une superbe énergie au film, tous les amateurs de rock anglais, de fringues et des années « madchster » seront sans aucun doute séduits par le film de Mat Whitecross.
Que dire par contre du film de Stephen Brown, « The Sea »? Une heure trente-six de lenteur et d’ennui absolu, pendant laquelle on découvre l’histoire d’un historien d’art qui revient dans un petit village en bord de mer d’Irlande. L’homme se remémore son passé, son éveil à la sexualité, mais aussi ce qui deviendra pour lui l’une des tragédies de sa vie. A défaut d’avoir pu voir « Everyone’s going to die » qui passait à la même heure, l’auteur de ces lignes regrette une seule chose, c’est de ne pas être allé profiter de la mer en attendant les prochaines séances…

Place maintenant aux films en avant-première et à la grande révélation de ce festival : « Believe », de David Scheinmann. Le film se passe à Manchester dans les années 80. Il raconte l’histoire de Georgie, un gamin passionné de football, qui souhaite inscrire son équipe de quartier à la « Manchester Junior Cup », une compétition de football de cette cité anglaise.
Un vol de portefeuille va lui faire rencontrer par hasard Sir Matt Bubsy, ancienne légende à la retraite de Manchester United, qui va prendre l’équipe de gamins sous son aile et les porter vers la victoire. Un film qui a fait constamment basculer la salle du rire aux larmes, tant les personnages sont à la fois attachants et avec des passés douloureux (mort du père de Georgie dans un accident de voiture, crash de l’avion de Man U lors du retour de Munich…). À noter une bande originale alternant ska, rocksteady, punk et rock anglais, qui ravira les inconditionnels du genre.
Difficile, après avoir vu « Believe », de trouver meilleur film. Une mention tout de même pour le « Made Of Stones » de Shane Meadows : une bonne surprise, avec un reportage qui nous plonge dans les coulisses de la reformation du groupe culte anglais « The Stone Roses », qui ont joué l’an passé devant 220 000 personnes. Néanmoins, seuls les passionnés du groupe apprécieront vraiment ce reportage, porté par le style et la marque de fabrique « Shane Meadows », dans la verve de son « This is England ».

Pour terminer, une grosse déception avec le film « uwantme2killhim? », qui se voulait, à l’image de la série « Black Mirror » (chroniquée sur breizh-info.com), dresser une critique de la dépendance aux écrans, et réseaux sociaux, et surtout attirer l’attention du spectateur sur les conséquences de la fabrication d’une « vie artificielle et virtuelle » pour des jeunes qui auraient tendance, dans la vie réelle, à être taciturnes et renfermés. Mark et Rachel sont deux jeunes qui habitent dans la même ville, mais c’est sur Internet qu’ils se rencontrent. Très vite, leur relation virtuelle se fait plus passionnée et Mark, sous le charme, répond aux moindres désirs de Rachel. Il ira jusqu’à sacrifier sa réputation au lycée pour défendre le frère de la belle, John, un garçon solitaire persécuté par ses camarades. Quand Rachel est assassinée par son compagnon, Mark et John se jurent de venger sa mort. Mais leurs agissements vont fortuitement attirer l’attention d’un agent des services de renseignements du MI5…
Le résultat n’est pas du tout à la hauteur du scénario qui laissait présager un film énergique et captivant : l’ennui a très rapidement gagné et la fin du film – totalement bâclée – fût une délivrance pour le spectateur. Dommage, car la bande originale, la manière de filmer d’Andrew Douglas et même le jeu d’acteurs auraient pu permettre à ce film d’être une des bonnes surprises du festival.

Bilan mitigé, donc, concernant les films visionnés, avec néanmoins l’intérêt d’avoir découvert « Spike Island » et surtout « Believe ». Breizh-info publiera prochainement une interview exclusive du réalisateur Shane Meadows.

uwantme2killehim

Andrew Douglas présente “uwantme2killhim”

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2013, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

DINARD

Le Jumping International de Dinard 2024 : Un Événement Incontournable

Découvrir l'article

DINARD, QUIBERON

Dinard, Quiberon. Une opération “Mini Sauveteurs” sur des plages bretonnes les 14-15 juillet 2024

Découvrir l'article

DINARD, Sciences

Dinard : Lancement d’un programme inédit d’exploration et de séquençage du génome marin

Découvrir l'article

DINARD, Patrimoine

La Villa Reine Hortense à Dinard : Une demeure historique à vendre pour 6,3 millions d’euros

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, LORIENT

53e Festival Interceltique de Lorient. L’affiche 2024 dévoilée ainsi que les premiers noms

Découvrir l'article

A La Une, Culture, Culture & Patrimoine, DINARD

Festival du film britannique de Dinard 2023. Catherine Frot présidente, les dernières informations – les films en compétition

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Le Festival International du Film Insulaire de Groix (FIFIG) est de retour du 23 au 27 aout et s’intéresse aux îles écossaises

Découvrir l'article

DINARD, Sport

Jumping International de Dinard : Succès pour la 10ème édition

Découvrir l'article

DINARD, Sport

Comment suivre le Jumping International de Dinard à la télévision ?

Découvrir l'article

DINARD

Jumping International de Dinard 2023, un plateau de rêve !

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky