Les Bonnets Rouges : et si l’histoire se répétait ?

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

01/11/2013 – 20h00 Quimper – (Breizh-info.com) – Il arrive que l’histoire bégaie. Dans des contextes différents, des causes similaires peuvent donner des effets semblables. Avec même des clins d’œil, comme en 1675, lorsque Louis XIV a sur les bras une guerre qui lui coûte de plus en plus cher : la guerre de Hollande. Les prouesses de Turenne (tué cette année-là), de Condé et du frère du roi Philippe d’Orléans vont redresser la situation, jusqu’à la paix de Nimègue, signée le 10 août 1678.

Lorsqu’on quitte les lunettes roses d’un Stéphane Bern qui ne fait que démarquer Voltaire – « Le Siècle de Louis XIV » – Lavisse et Mallet-Isaac, on a vite fait de constater que Louis le Grand ne le fut pas dans toutes les matières. Achevant d’instaurer un pouvoir central que l’idéologie jacobine puis le césarisme napoléonien renforceront encore, il ordonne des guerres à répétition qui ruinent la France. Elles se succèdent grâce à des ponctions fiscales de plus en plus lourdes.

C’est Mazarin qui, en 1655, systématisa le papier timbré rendu obligatoire pour valider les actes publics et privés. Il présenta cette taxe comme « la plus douce et la plus légère imposition qui se puisse imaginer ». Puis, Colbert se chargea de l’imposer à tout le royaume, faisant fi des libertés locales. La protestation ne tarda pas et les révoltes éclatèrent, dans le Sud-Ouest à partir de Bordeaux, en Bretagne depuis la Cornouaille. L’épicentre en fut Carhaix. Les Bretons prirent le bonnet rouge, symbole universel d’insoumission ; on les appela les « Torreben », en breton « casse-tête ». La chasse aux exploiteurs concerna les gras curés, les chanoines prébendés, les moines un peu trop replets, les percepteurs, gabelous, gens de justice et petits seigneurs arrogants et rapaces…Mais d’autres petits nobles et des curés entrèrent en révolte, ils aidèrent à rédiger des cahiers de plaintes qui anticipent sur les doléances de 1788. Le gouverneur de Chaulnes reçut 6 000 soldats pour mater les campagnes insurgées. Il fit brûler les villages séditieux, on rasa des clochers puis on pendit quatorze insurgés cependant que des dizaines d’autres étaient conduits aux galères. Le Parlement de Bretagne, resté passif, paya un « don gratuit » de trois millions de livres et « tout sembla avoir été remis dans le même état qu’auparavant » (Roland Mousnier). Sauf que…

Pour commander l’excellent livre d’Arthur de la Borderie sur la révolte des Bonnets Rouges, rendez-vous sur le site de l’éditeur Yoran Embanner

 Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit...

Articles liés

Quimper. Un policier sérieusement blessé par un migrant qui lui a foncé dessus en voiture

Le site France Info révèle qu'un policier a été sérieusement blessé, renversé par un migrant mardi soir à Quimper (Finistère). « Agé de 19 ans,...

Quimper. 18kg de cocaïne et d’héroïne saisis par la Police, 4 trafiquants arrêtés

C'est un énorme coup - la plus grosse saisie de l'histoire de la Police Judiciaire de Quimper - réalisée par les forces de l'ordre...

Lettre ouverte à Mme Isabelle ASSIH , maire de Quimper

Claudine Dupont-Tingaud, ancienne conseillère régionale de Bretagne et présidente de REAGIR ( Résister et Agir pour la défense de nos identités ), nous adresse...

Entre 4000 et 5000 manifestants à Quimper pour les langues de Bretagne

Un beau bras d'honneur collectif adressé au Garde des Sceaux, Dupont-Moretti, qui a employer le terme de « baragouiner » pour évoquer les langues...