Ils découpaient des câbles SNCF : 4 Roms interpellés près de Nantes

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

28/11/2013 – 09H00 Nantes (Breizh-info.com) – Surpris en train de découper des câbles en cuivre provenant de lignes SNCF, quatre hommes ont été interpellés lundi après-midi dans un camp de Roms situé dans l’agglomération nantaise. Une affaire qui intervient alors qu’une ligue de vertu vient de déposer plainte contre Valeurs actuelles suite à l’enquête publiée par cet hebdomadaire le 22 août dernier sur les Roms. Une enquête qui portait en particulier sur la région nantaise.
Bonne pioche pour les gendarmes du groupe d’enquête et de lutte anti-cambriolage (Gelac) de Nantes. L’enquête à laquelle ils procédaient suite un cambriolage commis dans la région les a conduits dans un campement de Roms où ils ont surpris quatre hommes en train de procéder au découpage de câbles en cuivre – il y en avait pour 800 kilos – appartenant à la SNCF. Mis en examen, trois d’entre eux ont été laissés en liberté. Ils comparaîtront plus tard devant le tribunal. Le quatrième devait être jugé mercredi en comparution immédiate.
Cette nouvelle affaire attire une fois de plus l’attention sur les agissements de certains membres de cette communauté. Dans le dossier qu’il avait réalisé sur les Roms en août dernier, l’hebdomadaire Valeurs actuelles avait notamment publié un reportage du journaliste Pierre-Alexandre Bouclay sur la situation de cette communauté dans l’agglomération nantaise.
Le reportage en question n’avait pas eu l’heur de plaire au Petit Journal de Canal Plus – l’émission phare des tenants de l’idéologie libérale-libertaire boboïsante – qui n’avait pas hésité à mettre gravement en cause l’honnêteté du journaliste. Heureusement, comme il s’en est expliqué sur le site de l’Observatoire des journalistes (OJIM), P-A Bouclay avait soigneusement conservé toutes les preuves de ce qu’il avançait dans son reportage, démontrant au passage la manœuvre de l’émission de Yann Barthès.
Il est vrai qu’aborder ce sujet n’est pas sans risque dans la France d’aujourd’hui. Toujours à propos de ce numéro de Valeurs actuelles, on apprend en effet que l’association « La Maison des potes » (sic) – une ligue de vertu dirigée par un ancien responsable de SOS Racisme – vient de déposer une plainte pour « incitation à la haine raciale »  contre l’hebdomadaire, le directeur de la publication et les auteurs des articles visés. Un délit puni d’un an de prison et de 45.000 euros d’amende. Rien que ça.

Photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

5 Commentaires

  1. ici je remarque vs êtes des faux culs, moi jss négre et pas xénophobe, mais si je dis que je veux vivre ds un endroit calme ss nuisance, je deviens un raciste anti roms, j’ ai un camp rom à proximité de ma maison, je ne veux pas vivre ds un bidonville, cmt voulez vous que je vende ma maison mtn?? Qd tu prend un réfugié venu d’ afrique noire ce n’ est pas la mm intégration que ces gens là, nous parlons le français mieux que les français eux mm, nous travaillons, on ne fait pas la manche, chez ns les réfugiès sont des personnes en danger à qui on devrait donner la priorité de l’ asile au lieu de manisfester pour des leonarda, qui au passage à causer du tord à ts les immigrés puisque mtn les lois sont sérrés à cause de ces imbéciles, moi qd je vois un rom il pue, si je décris mon ressenti jss raciste?

  2. c n’ importe quoi qd on veut le droit à la tranquilité, je ne comprends rien à ce que tu dis, toi là tu ne sors pas de l’ éna, on est 60millions de français à dire n’ importe quoi, et toi t’ es l’ illuminé, chez moi la misére c pire que les roms mais on est plus vaillant que ces gens là, et jamais tu ne verras notre communauté vivre comme des chiens errants

  3. Morale de l’histoire : pour l’impartial webzine skin punk d’extrême droitolique Breizh info : quand vous détruisez quelque chose, que ce soit pour le revendre ou pour ne pas en payer les frais (ce qui revient au même) : mieux vaut être français. Suffit de voir ce que vous écrivez sur le fier et turgescent bonnet rouge qui ravage des installations hors de prix, parce que comparativement au traitement infligé au sous-rom rongeur de fils électriques, décidément plus proches, sous votre plumeau, du rat que de l’Homme, quoi que puisse signifier leur nom, on se dit qu’il ne ferait pas bon de vous croiser par une nuit sans lune : vous risqueriez de ne plus voir que des noirs et de là tirer sur tout ce qui bouge : chaud devant !

    Du reste pour la vomissure, excusez moi, le « reportage » de Valeurs Actuelles, à Montaigu et étant du bled en question, je peux vous dire qu’on aurait pu demander à Brasillach ce qu’il pensait de ses voisins juifs à la grande époque, qu’il aurait pondus à peu près la même chiasse.

    Vous êtes des morts du parti de la mort : retournez dans vos tombes si vous vous y sentez si bien et laissez donc vivre ceux qui le souhaite.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus de 70 000 personnes -...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de pompiers professionnels, la FA/SPP-PATS, a...

Le pass sanitaire « discriminatoire » selon Médecins du Monde

L’ONG Médecins du Monde (MDM) a condamné mercredi le principe d’un pass sanitaire en France qu’elle juge “discriminatoire“, appelant à un accès “sans entraves”...

Occupation d’Arbonne : les agriculteurs basques s’invitent chez la propriétaire parisienne

Les terrains d'Arbonne au Pays Basque Nord cristallisent la contestation autour de la hausse du foncier et de l'immobilier au Pays Basque Nord. Comme...