Le Premier ministre espagnol se déclare opposé à l’adhésion de l’Ecosse à l’UE

A LA UNE

28/11/2013 – 18H00 Madrid (Breizh-info.com) – Les Ecossais voteront pour ou contre leur indépendance lors du référendum de septembre 2014. Cette initiative semble faire peur au gouvernement espagnol, qui voit d’un mauvais oeil l’indépendance écossaise, établissant un parallèle avec les indépendances possibles de la Catalogne ou du Pays Basque.
Le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, vient en effet de déclarer qu’il se prononcerait contre l’adhésion de l’Ecosse à l’Union Européenne si celle-ci devenait indépendante l’an prochain. Il a évoqué les règles de l’Union Européenne, selon lesquelles si une partie d’un Etat membre de l’UE devient indépendant, il doit rester en dehors de l’Union Européenne. Il réagissait aux propos d’Alex Salmond, le Premier ministre écossais, qui avait en présenté mardi son « livre blanc pour l »indépendance de l’Ecosse » dans lequel il évoquait notamment le souhait de rejoindre les Etats-membres de l’UE, sans pour autant adopter l’euro.
Pas sûr que les écossais, y compris s’ils votent pour leur indépendance, souhaitent de toute façon majoritairement adhérer à l’UE, l’euro-scepticisme étant de mise dans tout le Royaume-Uni et les élections européennes à venir laissant augurer d’un raz de marée en faveur notamment de l’UKIP (United Kingdom Independance Party) de Nigel Farage, y compris en Ecosse.

Crédit Photo : PPCYL (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

Articles liés