Hommage à Patrick Doyle (ou : Des inconvénients du kilt sur les grandes scènes musicales…)

A LA UNE

[checklist][/checklist]02/12/2013 – 18H30 Londres (Breizh-info.com) – Le London Symphony Orchestra a célébré dimanche soir le soixantième anniversaire du compositeur écossais Patrick Doyle sur la scène prestigieuse du Barbican Hall à Londres, devant une salle bondée de personnalités du spectacle.

Né à Uddingston, non loin de Glasgow, et formé à la Royal Scottish Academy of Music and Drama, Patrick Doyle se consacre à la musique pour le théâtre, la télévision et le cinéma. Il a notamment composé la musique de plusieurs films du réalisateur français Régis Wargnier (Indochine, Man to Man, Pars vite et reviens tard…) et du réalisateur nord-irlandais Kenneth Branagh (Hamlet, Comme il vous plaira, Thor…).

Une douzaine de ses œuvres étaient au programme de la soirée au Barbican, sous la direction de Frank Strobel : Beaucoup de bruit pour rien, Frankenstein, La Planète des singes : Les Origines, etc.

Pour Rebelle (Brave en V.O.), un film d’animation de Pixar qui conte les aventures de la rousse princesse Merinda dans les Highlands, le London Symphony Orchestra s’était fait épauler par deux musiciens écossais, Calum Stewart aux uilleann pipes et Lorne MacDougall à la cornemuse. Ce dernier portait un kilt traditionnel. Un costume pas exactement fait pour les feux de la rampe. Comme le notait une tweeteuse à à la fin du spectacle : « Moment le plus rigolo du concert du LSO : quand le piper écossais en kilt a réalisé que les spectateurs du premier rang en avaient plus que prévu pour leur argent »…

Crédit photo : [cc] bertop via Flickr
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

Articles liés