Cambriolages : un trio familial mis sous les verrous à Nantes

A LA UNE

06/12/2013 – 12H00 Nantes (Breizh-info.com) – Les services de la police judiciaire et de la gendarmerie de l’ouest viennent de réussir un joli coup de filet en interpellant, mardi dernier à Nantes, trois présumés cambrioleurs. Issus de la communauté des gens du voyage, mais sédentarisés, les trois hommes, qui ont la particularité d’être…de la même famille, sont soupçonnés d’avoir commis un nombre impressionnant de cambriolages en Bretagne, mais aussi en Normandie et en Auvergne.
Surveillés depuis plusieurs mois, les deux frères, âgés respectivement de 43 et 40 ans,  et le fils de l’un d’eux, âgé de 23 ans, avaient jusqu’à présent réussi à échapper aux policiers. Ce n’est que dans la nuit du 2 au 3 décembre que les deux présumés cambrioleurs ont été  interpellés alors qu’ils rentraient chez eux à Nantes à bord d’une puissante berline qui avait été volée peu de temps auparavant. Le plus jeune a été interpellé dans la foulée à son domicile.
De lourdes charges pèsent sur les trois hommes. Les enquêteurs les soupçonnent en effet d’être les auteurs d’une quarantaine de cambriolages. Outre un vol de cigarettes d’un montant de 500 000 euros effectué en juin dernier à Lorient, les enquêteurs leur attribuent la paternité de cambriolages effectués dans tout l’ouest de la France et jusqu’en Auvergne. A l’aide de puissantes voitures volées – qu’ils brûlaient ensuite pour effacer toute trace – ils auraient ainsi effectué deux expéditions par semaine. Mis en examen à Lorient mercredi pour vol en bande organisée et association de malfaiteurs, le trio a été incarcéré.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés