Nantes : Auxiette préfère Mandela à Villebois-Mareuil

A LA UNE

16/12/2013 – 12H00 Nantes (Breizh-info.com) – Un collectif réunissant 37 associations et institutions avait appelé à participer dimanche matin à une cérémonie d’hommage à Nelson Mandela. Organisée sur l’esplanade du Mémorial à l’abolition de l’esclavage quai de la Fosse à Nantes – lieu emblématique de la repentance – la manifestation n’aura réuni en tout et pour tout qu’une petite centaine de personnes. Un flop.
« Vivre libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. Nous devons donc agir ensemble, comme un peuple uni, vers une réconciliation nationale, vers la construction d’une nation, vers la naissance d’un nouveau monde ». Le collectif n’avait pas manqué de rappeler cette phrase de Mandela – que malheureusement la situation réelle que connait l’Afrique du Sud vient démentir tous les jours.
Parmi les rares personnalités qui avaient fait le déplacement, on notait la présence du consul honoraire d’Afrique du Sud qui a évoqué le rôle historique de Mandela dans l’histoire récente de son pays et du maire de Nantes, Patrick Rimbert (PS), qui n’aurait pour rien au monde voulu manquer cette cérémonie. Ironie de l’histoire, on notera que celle-ci se tenait à peu de distance de la place de la Bourse où s’élève la statue du Nantais Georges de Villebois-Mareuil, héros de la Guerre des Boërs.
Ce n’est bien entendu pas le nom de Villebois-Mareuil que Jacques Auxiette, président de la Région dite des Pays de la Loire (PS), vient de proposer au maire de Nantes ainsi qu’au recteur de l’Académie, pour le lycée en cours de construction sur l’Ile de Nantes. L’oligarque ligérien a demandé en effet que l’établissement porte le nom de… Nelson Mandela.

[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

Articles liés