FN : à la permanence de Vannes, le bonnet est rouge mais c’est un bonnet…phrygien

A LA UNE

28/12/2013 – 06H00 Vannes (Breizh-info.com) – A Vannes le Rassemblement Bleu Marine-FN a bouclé sa liste pour les prochaines élections municipales. Dans ce chef-lieu du Morbihan, le parti de Marine Le Pen n’avait pas présenté de liste depuis 1995, où il avait alors obtenu 8,2%. Aux législatives de 2012, son score n’avait été que de 7,5%.
En mars prochain, la tête de liste du  RBM à Vannes, Bertrand Iragne – un ancien militant de l’UMP, « déçu du sarkozysme » qui a rejoint le Front national en 2011 –  pronostique un score de 15 à 20 %. Ancien du 3ème RIMA, ce chef d’entreprise se définit aujourd’hui comme  « mariniste » : « Les valeurs que je défends, c’est Marine Le Pen qui les incarne » affirme-t-il.
Modeste, Bertrand Iragne s’amuse de son déficit de notoriété : « On nous fait passer pour le parti qui parle des problèmes nationaux dans les élections locales, comme s’il n’y avait pas de déclinaison possible des thématiques nationales : fiscalité, sécurité, respect du droit, laïcité (…) mon immaturité politique est peut-être un atout ». Signataire de la charte de La Manif Pour Tous, Bertrand Iragne avait aussi sorti le Gwen-ha-du pour l’inauguration de sa permanence vannetaise, pour laquelle  Jean-Marie Le Pen avait fait personnellement le déplacement.
Cette manifestation d’identité bretonne, si timide soit-elle, contraste avec les déclarations  de certains responsables nationaux du parti qui, manifestant un jacobinisme à toute épreuve, affirment qu’il n’y a pas de « problème spécifique à la Bretagne ». Concilier le Gwen-ha-du breton et le bonnet phrygien des jacobins : l’équation semble donc difficile à résoudre. Alors qu’un sondage récent a montré que les idées de Marine Le Pen rencontrent aujourd’hui en Bretagne une adhésion  supérieure au reste de l’Hexagone, les résultats des prochaines élections seront à observer de très près.

Photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés